La rue que j’ai habitée / La rue où j’ai habitée

Bonjour à tous, dans cette phrase j’ai un doute concernant l’accord ou non du participe passé : La rue que j’ai habitée / La rue où j’ai habitée.
Merci.

Manuel Grand maître Demandé le 4 février 2021 dans Accords
8 réponse(s)
 

Merci Marcel pour cette réponse, dans « La rue où j’ai habité » je considère la rue comme le COD, d’où l’hésitation.

Manuel Grand maître Répondu le 4 février 2021


TLFi, habiter :
P. ext.
 [Le compl. circ. désigne le lieu où se trouve la résidence] .à la campagne, à la ville; habiter dans le quartier, dans la rue. Finir là son existence et habiter comme un bourgeois sur cette place de Paimpol (LotiPêch. Isl.,1886, p. 29).J‘habite maintenant dans cette rue, chez ma femme, ma légitime (QueneauPierrot,1942, p. 215).

J. Hanse  :  On habite une rue ou dans une rue. J’habite dans la même rue que lui. »
La rue que j’habite. La rue où j’habite.

Par contre, habiter sur la rue Untel est critiqué par plusieurs ouvrages. La BDL l’accepte pour le Québec.

Ma conclusion : On peut écrire : La rue dans laquelle j’ai habité (pas de C.O.D. antéposé), la rue que j’ai habitée (C.O.D. antéposé), la rue où j’ai habité (absence de C.O.D. placé avant le verbe).

Prince Grand maître Répondu le 4 février 2021

Parfait ! Merci à tous.

Manuel Grand maître Répondu le 4 février 2021

La rue dans laquelle j’ai habité. « Laquelle » n’est donc pas non plus COD ici ?

Manuel Grand maître Répondu le 4 février 2021

Non, Manuel, dans « La rue dans laquelle j’ai habité », il n’y a pas de C.O.D.  Relisez ma conclusion SVP.

le 4 février 2021.

Ma conclusion : On peut écrire : La rue dans laquelle j’ai habité (pas de C.O.D. antéposé), la rue que j’ai habitée (C.O.D. antéposé), la rue où j’ai habité (absence de C.O.D. placé avant le verbe).

Si j’ai bien compris les 3 peuvent s’accorder car ils ont tous la rue comme COD, merci de vos réponses.
Manuel Grand maître Répondu le 4 février 2021

Non, Manuel, accord dans un seul cas. Veuillez relire ma conclusion SVP.

le 4 février 2021.

La rue que j’ai habitée n’existe plus : ici « que », pronom qui reprend le nom « rue ». Il est COD et placé avant le verbe conjugué avec l’auxiliaire avoir : l’accord se fait.
La rue j’ai habité n’existe plus.

Vous avez l’impression de dire la même chose, et pourtant non.
Ici, vous avez repris le nom « rue » par « où » qui est un pronom complément circonstanciel de lieu. Du coup, le verbe « habiter » n’a pas de COD : l’accord n’a pas lieu d’être.

Tara Grand maître Répondu le 4 février 2021

La rue dans laquelle. Laquelle reprend bien rue ?

Manuel Grand maître Répondu le 4 février 2021

Bonjour,

Dans « la rue où j’ai habité », il n’y a pas de COD posé avant le verbe, donc accord avec le sujet. (habiter est ici un verbe intransitif)

Dans « la rue que j’ai habitéé« , il y a un objet défini antéposé (la rue). J’ai habité quoi ? cette rue. ( habiter est ici un verbe transitif)

J’espère ne pas me tromper.

Bien à toi

Marcel Maître Répondu le 4 février 2021

Correctif :

Dans « la rue où j’ai habité », il n’y a pas de COD posé avant le verbe, donc le participe est invariable. (et pas « accord avec le sujet » aïe !)

le 4 février 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.