La proposition inffinitive

Bonjour

En relisant mon cours sur l’infinitif, la partie avec les verbes de perceptions (écouter, regarder, voir… + laisser, faire, emmener, envoyer), je lis que si l’infinitif n’a pas de complément son sujet se place avant ou après ; exemple : Je regarde la pluie tomber, ou je regarde tomber la pluie.

(exception avec faire).

Si je comprends bien, dans la phrase avec un verbe de perception : Nous regardons les avions s’éloigner dans la nuit, « dans la nuit » est considérée comme un complément, et donc je ne peux dire : Nous regardons s’éloigner les avions dans la nuit ? Pourtant cette construction me semblait possible. Pouvez-vous m’aider ? Merci

Yustriker Amateur éclairé Demandé le 8 avril 2021 dans Général
2 réponse(s)
 

Merci Joelle; je vais ajouter/corriger ce détail dans ma grammaire de référence;

Yustriker Amateur éclairé Répondu le 8 avril 2021

Le sujet de l’infinitive est souvent inversé : On entendit mugir la sirène / On entendit la sirène mugir : c’est correct aussi.J’ai entendu chanter la voisine sous la douche / J’ai entendu  la voisine chanter sous la douche.

Il faut savoir de quel complément vous parle votre cours : dans votre phrase, l’infinitif n’a pas de complément. « dans la nuit » est un C circonstanciel. 

Le sujet supposé de l’infinitif est en fait le COD du verbe de perception ; il est vrai que l’on s’attend donc à le trouver près de ce dernier, ce qui n’est nullement une obligation même si un COD n’est pas déplaçable. En revanche, le complément circonstanciel, lui peut se déplacer, mais dans ma phrase, je le laisserais à la fin.

Pour votre phrase, j’estime que les deux sont corrects, mais pour ma part.: Nous regardons les avions s’éloigner dans la nuit a ma préférence. COD « avions » près du verbe et CC à la fin.

joelle Grand maître Répondu le 8 avril 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.