La phrase suivante est elle correcte  » Leurs origines sociale ou « leur origine sociale « ? ?

Répondu

La phrase contient t-elle une faute de conjugaison sur la partie suivante  » leur  » ou « leurs  » le but étant de designer l’origine de chaque individu.

« Nous saluons votre volonté de vivre la démocratie et la république de la manière la plus légitime possible. Avec et pour les citoyens et ce, nonobstant leur origine sociale ou leurs singularités quelles qu’elles soient. »

Trueandy01 Débutant Demandé le 25 janvier 2022 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour Trueandy01,
Toutes les réponses de Prince sur « leur/leurs », plus de cent depuis son arrivée sur ce site, sont fausses, n’en tenez aucun compte, il est juste fou. Si personne ne vous répond sur le fond, je repasserai dans quelques jours.

Anonyme Débutant Répondu le 26 janvier 2022

,???

le 26 janvier 2022.

Bonjour,

Note de l’Académie : les mots « objet » et « possesseur »   doivent être pris dans le sens leur plus large.
Expert du Projet Voltaire : On peut retenir  « leur » ou « leurs » ; l’Académie retient « leur » dans son Dictionnaire et semble choisir les deux dans « Qustions de langue ».

Pour faire simple et puisque les « trois » sont d’accord sur « leur », je retiendrai : LEUR, en considérant que les individus ont une origine sociale chacun.  Cf. ci-dessous :

1. Projet Voltaire.
« Avis de l’expert –Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Il est parfois difficile de déterminer si le possessif doit être mis au singulier ou au pluriel. C’est ainsi que l’on écrira aussi bien « ils ont accroché leur chapeau au portemanteau » (chacun n’a en effet qu’un chapeau) que « ils ont accroché leurs chapeaux au portemanteau (lequel, au bout du compte, en a bien accueilli plusieurs). Il va de soi que, quand le possédé est unique, le singulier est de rigueur. Mais quand il arriverait, au figuré, que l’on portât collectivement le chapeau, avouons qu’au sens propre la chose est plutôt rare pour un couvre-chef… »

2. Dictionnaire de l’Académie française : 

« Adj. Qui appartient, qui est propre aux personnes, aux choses dont on parle. Les enfants doivent du respect à leur père, à leur mère, à leurs parents. Les hommes vertueux préfèrent leur devoir à leurs plaisirs. Ils ont leurs bons et leurs mauvais jours. Leur reste au singulier si plusieurs personnes possèdent communément un même objet, ou si l’on considère que chacun possède un seul objet séparément ; il se met au pluriel lorsque chaque personne possède plusieurs objets. Ils ont donné leur vie pour leur patrie. Ils acclament leur chef. Ils ont ramassé leurs affaires. Ils ont pris leur chapeau et leur manteau. Avec le pronom Chacun, on dira Ils sont partis chacun de son côté

3. Leur chapeau ou leurs chapeaux ? (sommaire). Académie française ; 

« L’usage des meilleurs auteurs hésite entre le singulier et le pluriel (pour le nom et pour le possessif) lorsqu’un nom désigne une réalité dont plusieurs « possesseurs » possèdent chacun un exemplaire : on considère tantôt l’exemplaire de chacun, tantôt l’ensemble des exemplaires. Ainsi : « Mes compagnons, ôtant leur chapeau goudronné […] » (Chateaubriand) ; « Les deux lords […] ôtèrent leurs chapeaux » (Hugo) ; « trois avaient déjà retrouvé leur femme » (Chamson) ; « deux de mes amis et leurs femmes » (Arland). »

++> « … nonobstant leur origine sociale… »

Prince Grand maître Répondu le 25 janvier 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.