« Là où » ou « là que » le bât blesse

Bonjour,
Je m’entraîne sur l’application de Peojet Voltaire et j’ai eu un doute. Dans la petite explication concernant « là où le bât blesse » il est écrit qu’on dit « là que le bast blesse » et non « là où le bât blesse » mais ça me surprend…
Quelle est donc la bonne formulation ?
Merci!

Lilas Débutant Demandé le 21 avril 2018 dans Question de langue
3 réponse(s)
 

Le Dictionnaires des pièges et difficultés de la langue française (Bordas éd.) indique  :
« Là où. Emploi parfaitement correct quand la locution n’est pas précédée de c’est : Nous avons retrouvé notre ami là où nous l’avions laissé. —
En revanche, c’est là où est un tour relâché. On dira dire c’est là que  : C’est là que nous retrouverons notre ami. »

L’Académie française est plus tolérante que le projet Voltaire.

Voir ici

e_magnin Grand maître Répondu le 21 avril 2018

Bonjour e_magnin, merci pour ce lien. Intuitivement la tournure c’est là où me semblait fautive, je découvre donc qu’elle est admise par l’Académie et j’en prends bonne note (cela dit à l’oreille je garde une nette préférence pour c’est là que…).

le 21 avril 2018.

D’accord avec ce qui a été dit bien entendu. Je pense juste que la formule « c’est là où » ne peut s’employer que dans certains cas, en particulier en réponse à une question. Par exemple :
– C’est bien là que vous avez retrouvé son sac ?
– Oui, c’est là où nous l’avions laissé que nous sommes retournés le chercher et n’avons retrouvé que son sac.
Et maintenant, qui écrit la suite du roman policier ? !!!
Sinon, en effet, il semble plus juste d’utiliser « c’est là que… »

Clic Grand maître Répondu le 21 avril 2018

Merci beaucoup pour ces réponses rapides et très éclairantes !

Lilas Débutant Répondu le 21 avril 2018
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.