La négation

Bonjour
Pouvez vous m éclairer sur la phrase suivante: je suis trop sensible , chez les êtres …, à la beauté à la hardiesse …pour n avoir pas éprouvé un refus , un refus intérieur…
Comprenez vous : je suis trop sensible à la beauté…. donc ou ce qui explique que j ai éprouvé un recul?
Mille mercis

Kind Érudit Demandé le 5 juin 2020 dans Question de langue

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

2 réponse(s)
 

Je n’ai rien compris.

jean bordes Grand maître Répondu le 5 juin 2020

Ça me rassure un peu.. vous comprenez plutôt comme moi

le 5 juin 2020.

D’accord avec Jean, cette phrase est mal construite, car on ne comprend pas le « je suis trop sensible, chez les êtres« , ni comment on peut « éprouver un refus« , d’autant plus « intérieur« . Peut-être s’agit-il d’un homme très torturé ?

Je comprends un peu la phrase comme vous, KIND,  « Je suis trop sensible à la beauté, à la hardiesse, chez les êtres qui… , pour n’avoir pas éprouvé… »

Cathy Lévy Grand maître Répondu le 6 juin 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.