La Nausée ou La nausée ?

Bonjour à tous,

Il me semblait que la règle typo concernant les majuscules et les minuscules pour les titres d’oeuvres indiquait que le nom suivant un article défini prenait la majuscule au même titre que son article. Or, je lis sur les couvertures des différentes éditions disponibles ce titre de Sartre écrit comme suit : La nausée

Ai-je mal compris la règle ou est-ce une spécificité de cette oeuvre ?

Merci à tous,
AB.

abering Érudit Demandé le 17 décembre 2019 dans Question de langue
Ajouter un commentaire
5 réponse(s)
 

On doit écrire : La Nausée.

Académie française, Questions de langue :

« Majuscules dans les titres d’œuvres

Dans tous les titres d’œuvres, le premier terme au moins (ainsi bien sûr que les noms propres) prend la majuscule.

Si le titre commence par un article défini, le premier nom qui suit cet article ainsi que les adjectifs et adverbes le précédant éventuellement prennent la majuscule : Les Misérables, Les Très Riches Heures du duc de Berry, Le Petit Chaperon rouge, Le Vilain Petit Canard. »

Mais on trouve La nausée et LA NAUSEE (avec un accent sur la première de couverture). 

Il serait intéressant de savoir si J.-P. Sartre n’a pas écrit La nausée,  notamment pour ne pas valoriser la nausée dont il est question. Le manuscrit ne permet pas de la savoir. 

Prince Grand maître Répondu le 17 décembre 2019

Bonjour Prince, merci de votre réponse qui confirme ce que je pensais savoir. Mais ma curiosité ne me laisse pas de répit… Pourquoi trouve-t-on autant de tirages différents ? Est-ce que cette règle peut aussi varier selon les Chartes éditoriales ?

le 17 décembre 2019.
Ajouter un commentaire

Bonjour
personnellement, j’ai les mêmes règles typographiques que vous… j’écrirais La Nausée

jore Maître Répondu le 17 décembre 2019

Et pourtant, je me dis que Folio ou Le Livre de Poche n’auraient pas édité leurs couvertures avec ce genre de faute. Ceci dit, je viens de voir la couverture chez Folio d’une autre oeuvre de Sartre imprimée comme suit : Les mains sales…
Je suis perplexe.

le 17 décembre 2019.
Ajouter un commentaire
« L’emploi de la majuscule est une des matières les plus délicates de la langue française. Il n’est do,c pas étonnant qu’il y ait des divergences (v. Karine Germoni, par ex.). Vous-même écrivez « les Chartes éditoriales », alors que j’aurais écrit « les chartes éditoriales » !

PS Il semble que J.-P. S. avait baptisé initialement son ouvrage Melancholia (cf. ci-dessous un extrait d’une de ses biographies).
« Après de nombreuses corrections (la seule fois dans sa carrière que Sartre sera l’objet de telles

exigences éditoriales),  Melancholia, rebaptisée  La Nausée par Gaston Gallimard, paraît en1938[…] »
Prince Grand maître Répondu le 17 décembre 2019

Comme j’apprécie votre jolie manière de me faire remarquer un emploi de majuscule trop zélé ! Merci Prince.
Je suis encore bien loin de connaître ou maîtriser toutes ces règles aussi lorsque je vois un exemple qui ne correspond pas à ce que j’ai appris (ou essaie d’apprendre…), je tente de comprendre. Je ne désespère pas !

le 17 décembre 2019.
Ajouter un commentaire

Il faudrait peut-être ne pas confondre les pratiques typographiques : lorsqu’on cite un ouvrage dans un texte, on applique les règles rappelées par les autres contributeurs : majuscule au premier nom et aux autres types de mots qui précèdent + italique pour l’ensemble.
Sur une page de couverture ou une affiche de cinéma, cette méthode n’a pas de sens. C’est l’éditeur (producteur) qui décide de la typo : disposition, caractères, couleurs, etc.  Il peut le dire avec des fleurs si cela lui chante…

Chambaron Grand maître Répondu le 17 décembre 2019

Vous avez parfaitement raison Chambaron.
Le titre fait partie de la création de la première de couverture.
Le graphiste peut choisir de n’utiliser que des majuscules ou que des minuscules, choisir des lettres de toutes formes et de toutes couleurs, etc.  (Ce qu’évidemment on ne doit en principe pas faire au cœur d’un texte).

le 17 décembre 2019.

Alors tout est bien…

le 17 décembre 2019.

Merci Chambaron, c’est clair.

le 18 décembre 2019.

Exact

le 18 décembre 2019.
Ajouter un commentaire

Vous avez parfaitement raison Chambaron.
Le titre fait partie de la création de la première de couverture.
Le graphiste peut choisir de n’utiliser que des majuscules ou que des minuscules, choisir des lettres de toutes formes et de toutes couleurs, etc.  (Ce qu’évidemment on ne doit en principe pas faire au cœur d’un texte).

Tara Grand maître Répondu le 17 décembre 2019

Merci Tara. Je pensais que les règles de typo faisaient loi en toute occasion. Votre explication et celle de Chambaron m’ont fait comprendre toute la subtilité du verbe « citer » !

le 18 décembre 2019.
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.