La maison décrépite/décrépie

D’aucuns vont sûrement me dire que je pinaille 😉 mais les phrases :
–  » Vous n’allez quand même pas acheter cette maison, elle est toute décrépite ! » et
– « Vous n’allez quand même pas acheter cette maison, elle est toute décrépie ! »
sont-elles bien correctes toutes les deux ? L’une suggère que la maison est une ruine, l’autre qu’elle n’a plus de crépi.
Je viens de lire une correction avec une seule possibilité et j’en suis tout perturbé (j’exagère bien sûr…)
Merci à vous !

Fabien_B Érudit Demandé le 28 août 2018 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Si « décrépit » (« affaibli par l’âge, atteint de décrépitude ») se dit surtout des êtres humains mais peut à l’occasion, par effet de style et au prix d’une personnification, se dire des choses, « décrépi » (« qui a perdu son crépi ») doit, lui, être réservé à ces dernières !

Avis du Projet Voltaire
Le verbe « décrépir » n’est pas pour rien dans cette confusion : il s’applique indifféremment aux choses (à un mur, notamment, dont on aurait ôté le crépi) et, métaphoriquement, aux hommes, exposés aux outrages des ans. À l’origine, pourtant, les souches étaient bien distinctes : « décrépit » procède du verbe latin crepare, « craquer », à l’image d’un arbre qui se fend. Quant à « crépi » et « décrépi », ils seraient les héritiers d’un ancien adjectif, crespe, lequel signifiait – que l’on songe à « crêper » – « frisé, ondulé ».

joelle Grand maître Répondu le 28 août 2018

Bonjour Fabien_B.

Les deux versions ont un sens différent mais sont correctes.

Mais on peut comprendre que ce qui fait reculer un acheteur potentiel est avant tout le délabrement de la maison et non pas la perte du crépi, si tant est que la maison ne soit pas faite de briques.

PhL Grand maître Répondu le 28 août 2018

Vous avez raison PhL… J’imaginais sans doute un acheteur très attaché au crépi 😉

le 28 août 2018.

Bonjour,

Voici l’avis de l’Académie française.

Un moyen pour éviter toute méprise entre ces deux homophones:

Décrépit (avec un t final) est un signe de décrépitude.
Décrépi (sans t final) évoque un mur , une façade, une maison, un bâtiment qui a perdu son crépi.

Décrépit s’emploie pour les personnes et les choses
Décrépi s’emploie uniquement pour les choses.

czardas Grand maître Répondu le 29 août 2018
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.