La locution « Est-ce que » n’est-elle pas un tic de langage ?

Selon un étudiant en lettres,  la locution « est-ce que » serait la forme correcte pour poser une question.  Cette dernière  est devenue la norme, les journalistes et même les politiciens l’emploient constamment.

Ex : « Est-ce que ce projet de loi sera entériné ? »

Ne serait-il pas plus juste de formuler la question ainsi :

« Ce projet de loi sera-t-il entériné ? »

Je trouve ce « Est-ce que » totalement superflu,  redondant. Qu’en est-il
réellement ? Oh pardon, qu’est-ce qu’il en est réellement ?     )))

Lecouassou Débutant Demandé le 24 août 2018 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Bonjour Lecouassou.
Vous avez répondu vous-mêmes à votre question
Si tout le monde dit  » est-ce que « , eh bien c’est cela la langue, la  langue authentique, la bonne langue, la langue correcte.
Il n’y en a pas d’autre
Ceux qui disent qu’on ne devrait pas parler comme ça, ils veulent quoi, ils cherchent quoi ?  Imposer, à la majorité, à l’humanité, leur façon de parler à eux, une nouvelle langue ? C’est des dictateurs ?
La langue correcte, c’est la langue la plus largement partagée, la plus en usage, et non celle d’une secte.
Il n’y a pas d’autre langue correcte que celle de l’usage.
Tout cela, c’est pour vous dire que l’usage est la Loi suprême.
Les questions sur la langue ne se posent que si l’usage n’est pas clairement établi, est hésitant, ce qui n’est pas le cas de  » est-ce que.. », vous le dites d’ailleurs  vous-mêmes.
Cordialement

Brad Grand maître Répondu le 24 août 2018

Bonjour Lecouassou, les deux formulations que vous citez, « Est-ce que le projet sera entériné ? » et « Le projet sera-t-il entériné ? » sont aussi correctes, mais simplement n’appartiennent pas au même registre de langage. La forme avec « est-ce que » appartient au langage parlé courant, celle avec « sera-t-il » (inversion verbe/sujet) est du langage parlé soutenu et du langage écrit. Parler correctement ne consiste pas à utiliser exclusivement l’un ou l’autre de ces registres mais à savoir utiliser le registre adapté selon les circonstances. Ainsi, si la question s’adresse par exemple à une personnalité politique lors d’une réception officielle, il sera bien sûr plus « correct » d’utiliser la forme soutenue (le projet sera-t-il…) ; à l’inverse, dans le cercle familial ou une discussion entre copains, la formulation la plus « juste » est celle du parler courant (« est-ce que… ? »), l’utilisation du langage soutenu pourrait être prise pour une forme de moquerie ou de snobisme.

ChristianF Grand maître Répondu le 24 août 2018

Merci beaucoup pour vos réponses. Je suis tout de même soulagé, la forme qui m’a été enseignée autrefois reste toujours correcte,  tant que les vieux réactionnaires de mon espèce  subsisteront…      🙂

Lecouassou Débutant Répondu le 24 août 2018
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.