la comtesse eue un soubresaut

Au léger bruit que fit ce léger accident la comtesse eue un soubresaut qui la souleva sur sa chaise.

Bonjour, je suis étonné de lire ‘eue’ dans cette phrase issue de ‘L’Inutile Beauté’ de Maupassant. Savez-vous s’il s’agit d’une ancienne conjugaison du verbe avoir ou alors c’est bien le participe passé ?

JackIsJack Maître Demandé le 27 septembre 2016 dans Conjugaison

Un petit coucou, juste pour donner la bonne version orthographique de la phrase, pour des visiteurs moins avertis, sans attendre la correction de wikisource :
Au léger bruit que fit ce léger accident la comtesse eut un soubresaut qui la souleva sur sa chaise.

le 28 septembre 2016.

Ça y est, c’est corrigé. En moins de 24h.

Je suis heureux d’avoir pu contribuer à la révision orthographique d’un si joli texte ; et grâce à votre confirmation.

le 28 septembre 2016.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

1 réponse(s)
 

Hélas — une fois de plus —, la circulation de textes déformés ou tronqués sur la Toile joue des tours aux internautes.
J’ai localisé cette erreur sur ce site suisse, mais les autres versions du texte de Maupassant consultées sont correctes et l’accord est fait correctement.
Cela fait plusieurs fois que nous avons ici ce genre d’anomalie qui ne contribue pas au respect des règles élémentaires de l’orthographe et de la grammaire. Mais nous n’y pouvons malheureusement plus rien, sinon mettre continuellement en garde contre l’usage de documents en provenance de sources mal connues.

Chambaron Grand maître Répondu le 27 septembre 2016

Merci Chambaron,

Je lisais ce texte sur https://fr.wikisource.org/

(hélas mon site préféré pour lire…).

L’avantage avec les wiki c’est que j’ai pu signaler cette faute. Cela sera corrigé.

Depuis quelques semaines où je me sensibilise à l’orthographe, je commence à ressentir la difficulté à connaître les règles et à les voir parfois non respectées.  Il serait illusoire de penser que dans un monde où la communication écrite est omniprésente et instantanée, on puisse appliquer cet ensemble de règles complexes, initialement destinées à des élites. Il y a un code de la route, et malgré tout des accidents fréquents. Il y a des règles d’orthographes, et donc obligatoirement, des fautes ; et dans une proportion relative à la complexité des règles.

Cela peut créer de la frustration, et même réduire la qualité perçue du sens de la phrase – alors que le propos en lui-même n’a pas de faute. J’espère m’habituer avec le temps à écrire proprement, et sans trop de gêne à lire.

Je digresse, merci pour l’information et bonne journée

le 28 septembre 2016.

Hello Jackls…
En quelques semaines, je suis frappée par tes progrès qui se peuvent constater ici. C’est fulgurant !
Outre ton travail, que j’imagine acharné, je suppose que l’effort d’une simple relecture fait aussi des miracles.

le 28 septembre 2016.

Bonne remarque que je partage Evinrude !

le 28 septembre 2016.

Merci, vos compliments me vont droit au cœur.

le 28 septembre 2016.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.