l’ / lui

Répondu

Bonjour, pour ce qui est de la présente question, je crois et j’espère avoir raison. J’aimerais simplement  qu’on m’en donne confirmation car j’ai lu sur quelques forums des choses intrigantes.

On dit : Mon poulain, je l’ai fait combattre hier. (J’ai fait combattre QUI ? – mon poulain)

en revanche

Mon poulain, je lui ai fait combattre hier le meilleur boxeur de la région.  (J’ai fait combattre le meilleur boxeur de la région À QUI ? – à mon poulain)

Cette façon de penser est-elle bonne? Merci.

Enk Débutant Demandé le 4 mai 2020 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Vous avez raison,

  • Sujet de l’infinitif directement sans préposition  (les pronoms sujets prennent la forme le, la, les) : Il fait réfléchir les stagiaires sur ce problème. Il les fait réfléchir ==c’est votre première phrase.
  • Sujet de l’infinitif indirectement avec une préposition (les pronoms sujets prennent la forme lui, leur). Il fait recommencer l’exercice aux stagiaires. Il leur fait recommencer l’exercice (les stagiaires est sujet de l’infinitif recommencer : « les stagiaires recommencent l’exercice »).
  • ==> c’est votre seconde phrase
  • Aux 1re et 2e personnes, le problème ne se pose pas : on aura toujours me, te, nous et vous, ces formes servant à tous les cas. Il nous fera réfléchir. Il nous fera recommencer l’exercice.
joelle Grand maître Répondu le 4 mai 2020

D’accord merci.

Enk Débutant Répondu le 4 mai 2020

Bonjour,

Pour la première phrase, seul le pronom à l’accusatif (le, la, les) est en effet possible.

En revanche, pour la deuxième phrase, les deux pronoms au datif (lui, leur), mais aussi à l’accusatif sont possibles. Le premier est possiblement plus fréquent que le second.

Mon poulain, je lui ai fait combattre hier le meilleur boxeur de la région.
Mon poulain, je l’ai fait combattre hier le meilleur boxeur de la région.

On est ici en présence d’une structure complexe, où mon poulain n’est pas un COI, ni de faire, ni de combattre, ni de l’ensemble faire combattre, mais l’agent du verbe à l’infinitif (qui combat le meilleur boxeur ? Mon poulain.)

À ce sujet, on peut voir ce commentaire qui me parait à la fois complet et clair.

 

 

 

phil-en-trope Grand maître Répondu le 4 mai 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.