Justifier l’usage de l’imparfait dans cette phrase hypothétique

Répondu

Bonjour,

Comment répondre a cette question?

la phrase est la suivante:

« à présent, si je tendais le bras, je touchais le lion »

frenchcraft Débutant Demandé le 16 novembre 2020 dans Conjugaison
5 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Les jeux de temps entre imparfaits et conditionnels donnent lieu à des sens différents, relativement difficiles à analyser mais que le locuteur natif manie assez sûrement.

1. Si je tendais le bras, je toucherais le lion : l’hypothèse se situe dans le présent ; les deux faits peuvent se réaliser
2. Si j’avais tendu le bras, j’aurais touché le lion : l’hypothèse concerne deux faits qui n’ont pas eu lieu dans le passé
—> il n’y a pas symétrie de sens entre 1. et 2.

3.Si je tendais le bras, je touchais le lion : les deux faits envisagés appartiennent au passé
Il me semble que les deux imparfaits font de la conjonction « si » l’équivalent de « quand« ; une sorte de « quand » atténué.
L’équivalent au présent est :
4. Si je tends le bras, je touche le lion :  les faits envisagés appartiennent au présent et « si » est très proche de quand
—> il y a ici symétrie de sens entre 3. et 4.

On voit bien que la phrase 1 et la phrase 3 disent des choses différentes.

Note : reste à justifier le « à présent » : il est obligatoirement  mis pour « à ce moment-là »
ce qui complexifie inutilement l’exercice.

Tara Grand maître Répondu le 16 novembre 2020

à présent, si je tendais le bras, je toucherais le lion : il faut employer le conditionnel présent  (je toucherais) après la condition à l’imparfait (si je tendais)

joelle Grand maître Répondu le 16 novembre 2020

Bien vu, Tara !

Il convient de savoir que :

1°  Les énoncés du type Si je tendais le bras, je touchais le lion peuvent avoir une signification purement temporelle quand si  correspond à une conjonction de temps, comme quand ou chaque fois que.   Autre illustration : Si elle avait de l’argent, elle allait au casino. 

2° La locution adverbiale  à présent = au moment  l’on parle mais aussi au moment dont on parle (qui peut être exprimé dans une phrase à un temps passé).            ==> Au moment dont je vous parle, si je tendais le bras, je touchais le lion.  

Prince Grand maître Répondu le 16 novembre 2020

Oui cela devrait être le cas normalement! Mais la phrase est écrite comme telle et je pense que c’est ça que l’examinateur veut adresser! c’est à dire pourquoi a-t-on fait recours à l’imparfait au lieu du conditionnel?

frenchcraft Débutant Répondu le 16 novembre 2020

A ce moment (passé) si je tendais, je touchais : pour montrer la simultanéité des deux actions au passé.
C’est mon hypothèse.

le 16 novembre 2020.

Merci Tara pour votre réponse. C’est très bien expliquée. Grâce à vous et Prince j’ai maintenant toute une nouvelle compréhension des modes d’emploi de la conjonction « si ».

frenchcraft Débutant Répondu le 16 novembre 2020

Eh bien tant mieux.  Et merci Prince.😀

le 17 novembre 2020.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.