« juste » utilisé pour « à peine »

Bonjour,

J’aurais souhaité savoir si la phrase suivante était correcte : « Il eut juste le temps de claquer la porte que l’autre y frappa. »
Autant la phrase ne me poserait pas de problème avec « à peine », autant ce « juste » suivi d’un « que » me fait douter.

Merci beaucoup pour vos réponses.

Solirame Débutant Demandé le 24 août 2022 dans Général

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

3 réponse(s)
 

Définition de l’Académie, pour l’exemple qui nous concerne :
Juste (emploi adverbial) : De façon à peine suffisante, ou insuffisante. Il fait tout juste chaud. Il a compté trop juste. Il sait tout juste lire. Avoir juste de quoi vivre. Loc. impers. C’est tout juste si, c’est à peine si.

Votre phrase : Il eut juste le temps de claquer la porte que l’autre y frappa.

Personnellement, je doute aussi.
On dira plutôt :
À peine avait-il claqué la porte que l’autre y frappait.
Il venait juste de claquer la porte quand l’autre y frappa.
Il eut juste le temps de claquer la porte avant que l’autre y frappe.

Cathy Lévy Grand maître Répondu le 24 août 2022

Juste employé en tant qu’adverbe marque bien une corrélation temporelle :
Voir l’article du TLF c’est moi qui souligne :

[Avec une valeur restrictive] Exactement, mais pas plus; seulement, à peine. Avoir juste le temps de; arriver, commencer, se mettre, réussir juste à; venir juste de; avoir juste ce qu’il faut; avoir tout juste de quoi vivre; être tout juste bon à, capable de

Pas de problème donc avec : Il eut juste le temps de claquer la porte que l’autre y frappa

Tara Grand maître Répondu le 24 août 2022

Bonjour Tara,
Comme Cathy Levy,  je doute de la formulation, non pas à cause de l’utilisation de « juste » mais surtout du fait de sa construction et du choix des temps.

Si l’on souhaite conserver la principale telle quelle :

« Il eut juste le temps de claquer la porte avant que l’autre n’y (ou ne la mais le sens est un peu différent) frappe. »

 

le 24 août 2022.

Bonjour Ouatitm.
C’est juste … que qui vous gêne peut-être.
Pourtant « que » peut remplacer des locutions conjonctives de subordination et avoir une valeur temporelle.
Il est vrai que, si ce « que » remplaçait « avant que », on s’attendrait à ce qu’il soit suivi d’un subjonctif, ce qui ne peut être : °il eut juste le temps de claquer la porte que l’autre y frappât/frappe.
Mais on peut simplement concevoir qu’il remplace à peine … que
à peine eut-il le temps de claquer la porte que l’autre y frappa.
Il eut à peine/juste le temps de claquer la porte que l’autre Y frappa.

Je ne vois rien à redire à ces formulations

le 25 août 2022.

Bonsoir,
Merci beaucoup pour vos éclaircissements.

Solirame Débutant Répondu le 25 août 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.