« jugeote » ou « jugeotte » ?

Bonjour, Faut-il écrire « jugeote » ou « jugeotte » ? Il semble que Larousse s’en tienne à « jugeote », mais que l’usage actuel utilise davantage « jugeotte ». Votre avis ?

dominique31 Débutant Demandé le 8 février 2022 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 
    1. Jugeote.

Dictionnaire le Robert
Dictionnaire Larousse e en ligne

Prince Grand maître Répondu le 8 février 2022

Le TLF indique les deux orthographes : https://www.cnrtl.fr/definition/jugeote#

Manquer de jugeotte.
Je fais cas de ta jugeotte (Flaubert)
– Mais (…) je n’en sais rien; il me semble au moins, selon ma petite jugeote, que vous cherchez midi à quatorze heures. N’est-ce pas plus simple? (Huysmans)
– Le rien de jugeote et d’usage du monde que je puis posséder ne me permet pas d’ignorer qu’on ne taquine pas même mon meilleur ami à propos d’une femme qui est sa maîtresse (Romains)

– Ah! Je vous l’ai toujours dit : nous nous sommes trop pressés. Pour des affaires comme la nôtre, il faut de la réflexion, du calcul, et de la jugeote. Il faut se laisser le temps de voir venir, de voir venir…( Duhamel)

Le suffixe s’écrit  -ote ou -otte : —> TLF :

-ot/-ot(t)e. Suffixe formateur de substantifs et d’adjectifs

1. [Suffixe formateur de substantifs; la base est un substantif]

a) [Le sens varie selon le genre grammatical du suffixe] V. ballot/ballotte, calot/calotte, capot1/capote, cheviot/cheviot(t)e, culot/culotte.
—–

Vous pouvez donc écrire jugeote ou jugeotte Dominique.

Tara Grand maître Répondu le 10 février 2022

Merci de vos réponses. Je ne connaissais pas le TLF… bonne référence !

Les questions que je me pose toujours sont :
– d’où vient cette modification orthographique : Erreur devenue commune et entérinée par l’usage ? une différence (sûrement infime !) de sens ? Autre ?
– à partir de quand ces deux orthographes coexistent ? Il semble que ce soit relativement récent historiquement puisque la 8ème édition ne connait  aucune des deux formes et que la 9ème édition n connaît que la « jugeote » et pas la « jugeotte » (https://academie.atilf.fr/9/consulter/jugeote?page=1).

Mais bon. Peut-être que je coupe les cheveux en quatre… Si quelqu’un sait, merci d’avance.

dominique31 Débutant Répondu le 10 février 2022

Dans le TLFi, on peut également trouver des entrées sur les suffixes, par exemple pour -otte.

En bas de l’article, le TLFi indique (souligné par moi) :

Supra B 1 et C gén. tt dans les noms fém.: gélinotte, menotte, quenotte, etc. Flottements dus au fait que la finale n’est plus toujours ressentie comme suffixale: jugeot(t)e, parlot(t)e, cheviot(t)e, capote


Que le terme ne se trouve pas dans la 8e édition du dictionnaire de l’Académie n’est pas complètement surprenant, dans le mesure où c’est un vocable récent : 1871 (même si la 8e date de 1932), et de plus jugé argotique / populaire. Il est d’ailleurs donné dans un dictionnaire argot-français édité en 1896.

le 10 février 2022.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.