Je suis content que le texte [a/ait] plu

Un simple désaccord entre un ami et moi, faut-il dire par exemple « Je suis content que le soleil s’est couché » ou « Je suis content que le soleil se soit couché » ?

Vu que l’action est un fait, est déjà arrivée.

Xail Débutant Demandé le 26 mai 2018 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

Le CNRTL le dit : Être content que + subj. : Je suis content que vous soyez venu.

Le subj. s’emploie quand le support (de la subordonnée conjonctive) exprime un sentiment (joie, tristesse, crainte, regret, admiration, étonnement, etc.). LBU, § 1126

e_magnin Grand maître Répondu le 26 mai 2018

Le « que » commande le subjonctif :

« Je suis content que le soleil  se soit couché ».

jean bordes Grand maître Répondu le 26 mai 2018

Je constate que votre réponse manque singulièrement de précision, comme il m’arrive d’ailleurs de constater, régulièrement – pour ne pas dire tous les jours – que  le soleil est couché…

pm Débutant Répondu le 15 février 2020

@jean bordes, je constate que votre réponse manque singulièrement de précision, comme il m’arrive d’ailleurs de constater, régulièrement – pour ne pas dire tous les jours – que  le soleil s’est couché…

pm Débutant Répondu le 15 février 2020

Bonjour,

J’ai du mal à comprendre votre réponse à Jean Bordes.
Peut-être la sienne est-elle elliptique : il y a des « que »  qui n’imposent pas le subjonctif, comme dans « Je suis sûr qu’il est content ».
Mais la vôtre me semble assez blessante. Il est vraisemblable que ne l’avez pas perçu (sans subj.).

le 15 février 2020.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.