je ne m’en (voudrai) pas si j’échoue, car nous ne sommes pas tous égaux

Bonjour, j’hésite entre un conditionnel et un futur avec un penchant pour le futur :
« je ne m’en VOUDRAI pas si j’échoue, car nous ne sommes pas tous égaux »
Pensez-vous que le « si » n’entraine pas forcément un conditionnel ?
Bien à vous

questionorthographe Membre actif Demandé le 24 décembre 2020 dans Conjugaison

Pour vous améliorer en orthographe, testez le Projet Voltaire avec Défi 30 :

2 réponse(s)
 

Votre phrase est tout à fait correcte.
Je ne m’en voudrai pas si j’échoue mais je ne m’en voudrais pas si j’échouais (concordance des temps ).

Le conditionnel n’est pas toujours de mise après ou avec si, comme on vient de le voir. Voyez ici. 

Prince (archive) Grand maître Répondu le 25 décembre 2020

Merci pour votre réponse utile.

questionorthographe Membre actif Répondu le 26 décembre 2020

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.