Je ne comprends pas cette phrase!

Bonjour,

J’ai beau cogiter et cogiter, cette phrase ne fait ni queue ni tête dans mon esprit. On dirait un charivari de termes  que je ne comprends pas et qui sont ponctués de façon trop complexe. Pouvez-vous me l’expliquer, me la synthétiser. Bref, veuillez m’éclairer svp!

Sincèrement,
Yanki

yankistyle Débutant Demandé le 10 mai 2018 dans Général

Bonjour Yanki, Joelle ayant répondu sur le fond de votre question, je me permets de relever deux petites inexactitudes de style dans votre message : cette phrase n’a (et non ne fait) ni queue ni tête ; charivari désigne un grand bruit, un tapage et n’est pas adapté ici, dites plutôt charabia ou galimatias.

le 10 mai 2018.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

1 réponse(s)
 

La ponctuation n’est pas complexe, elle est fautive : on aurait dû mettre une dizaine de points, pour créer de vraies phrases représentant chacune, si possible, une unité de sens. 
C’est épouvantablement mal rédigé, ou traduit de manière verbeuse et au fond c’est assez creux : distinction archi-rebattue entre le gouvernement des choses et le gouvernement des hommes.
Un élève moyen de terminale aurait pu écrire :
L’éthique ne s’applique pas à l’activité dite technè (l’art). En effet, celle-ci ne relève pas de la vocation « suprême » de l’homme mais de la réalité, la nécessité.

joelle Grand maître Répondu le 10 mai 2018

Alors, là… bravo à Joëlle qui a réussi à traduire ce charabia. Je compatis avec Yanki quand un chemin amène vers ce type de texte, nécessitant, de surcroît, de tenter de le comprendre !
Joëlle, je suppose que vous êtes versée dans ce domaine d’étude pour arriver à tirer quelque chose d’une telle phrase. Votre réponse le laisse largement imaginer. Vous êtes parfaite en décodeur avisé !

le 10 mai 2018.

Merci pour votre gentille appréciation… mais toute autre interprétation est bienvenue.
Je sais (par expérience) qu’une révérence excessive pour les textes est inutile. Beaucoup d’auteurs écrivent pour ne rien dire et délaient une demi-idée en quatre paragraphes. Allons à l’essentiel avec quelques mots-clés. C’était le cas ici !

le 12 mai 2018.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.