Je n’ai de… que (que de…)…

Bonjour,

Cette formule est-elle correcte (je ne trouve aucun exemple de ce type sur le net) ?

« Je n’ai d’amour que Mélopée » ou encore « Je n’ai d’amour que de Mélopée  »

Merci de votre aide.

Dom56 Débutant Demandé le 21 août 2021 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

Je n’ai d’amour que Mélopée. Je n’ai de confident, que toi.
Avec le sens : Comme amour, je n’ai que Mélopée  – Pour confident, je n’ai que toi.

Cette tournure n’est pas incorrecte. Elle est vieillie ou littéraire. Je suis certaine de l’avoir rencontrée plusieurs fois dans das poèmes.

Je ne parviens pas à trouver des références. Peut-être quelqu’un pourra le faire ?

Tara Grand maître Répondu le 21 août 2021

Oui, vous avez raison, en me remettant en bouche la formule, en la faisant bien tourner, en la goutant avec attention, je perçois en effet une saveur rare mais non inconnue.
On peut trouver des occurrences sur GL, notamment avec n’avoir que d’ennemis, apparemment l’aversion est plus productrice que l’amour. Mais en voici tout de même deux avec amour :

La vacillante flamme du désir
n’a d’amour que le plaisir,
(source)

il n’a d’amour que celui de l’Hellénisme
(source)

Et sur la structure elle-même :

(source)

le 21 août 2021.

Bonjour,

La première formule ne me parait pas correcte, je dirais : Je n’ai comme amour que Mélopée. (Si toutefois c’est cela que vous souhaitez dire.)
La deuxième, si on veut signifier que seule Mélopée  donne de l’amour au locuteur me semble acceptable. S’il s’agit de dire que je aime seulement Mélopée, c’est la préposition pour qui sera correcte : Je n’ai d’amour que pour Mélopée.
Et dans ce cas, oui, la formulation est tout à fait correcte, voir notamment le bien connu N’avoir d’yeux que pour…

phil-en-trope Grand maître Répondu le 21 août 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.