Je me suis rendue disponible ou rendu disponible

Bonjour,

J’ai un petit doute donc je préfère poser la question.
J’ai envie d’écrire : « Je me suis rendu disponible pour »…. Je pense que cela ne s’accorde pas (je précise que je suis une femme)

C’est pour moi un verbe occasionnellement pronominal car on peut rendre qqch. Donc à la forme pronominale, cela va s’accorder uniquement s’il y a un COD et qu’il est placé après. Donc je me suis rendu quoi ? Disponible -> pas d’accord avec disponible.

Sinon, c’est je me suis rendue dans le sens où je vais à la police pour me faire arrêter, ou dans le sens je vais quelque part.

Vous confirmez ?

Merci pour vos réponses.

Misty Débutant Demandé 4 jours auparavant dans Accords
Ajouter un commentaire
9 réponse(s)
 

Eh non, Misty, je ne confirme pas.
Je me suis rendue disponible.

Ici rendre renvoie à la construction : Se rendre + attribut du sujet. Devenir de son fait, par sa faute; faire qu’on se montre.
Le sens est :
Je suis devenue disponible par ma faute.

On peut substituer à l’adjectif « disponible » d’autres adjectifs :
Je me suis rendue méconnaissable/odieuse…

On n’est pas du tout dans le cas de la locution « se rendre compte » où « rendre » a perdu son sens.

Tara Grand maître Répondu 4 jours auparavant
Ajouter un commentaire

Lorsque le participe passé d’un verbe du pronominal est suivi d’un attribut du pronom réfléchi ayant la fonction de COD, ce participe passé s’accord généralement avec ce pronom réfléchi.
Il se sont crus intéressants / Elle s’est fait belle.

Manuel Grand maître Répondu 4 jours auparavant
Ajouter un commentaire

« s’accorde »

Manuel Grand maître Répondu 4 jours auparavant
Ajouter un commentaire

Bonjour, suivi d’un adjectif il s’accorde : « Je me suis rendue disponible ».
Elle s’est rendue à pied à la gare / Ils se sont rendus au commissariat / Ils se sont rendus maîtres de cet endroit / Elle s’est rendu compte (la tournure se rendre compte reste toujours invariable).

Manuel Grand maître Répondu 4 jours auparavant
Ajouter un commentaire

Elle s’est rendue disponible. Disponible n’est certainement pas un COD, mais un attribut du verbe rendre.

Manuel Grand maître Répondu 4 jours auparavant
Ajouter un commentaire

Bonjour Misty,

Rendue prend E, cela a été largement expliqué.
Je voudrais cependant expliquer cet accord par la méthode que vous avez adoptée, sans rien garantir car je maitrise très mal la terminologie (le jargon) des enseignants.
Se rendre dans votre phrase est  » occasionnellement pronominal changeant de sens à la forme pronominale ». Dans un tel cas, l’accord du participe passé se fait avec le sujet (je, féminin), de la même façon que le participe passé des verbes essentiellement pronominaux.

Bamako Grand maître Répondu 4 jours auparavant
Ajouter un commentaire

« Elle s’est faite belle » (problème de clavier).

Manuel Grand maître Répondu 4 jours auparavant
Ajouter un commentaire

Merci à tous pour vos réponses. De base, je mettais rendue au féminin mais j’ai eu un doute il y a quelques jours et j’ai pensé que c’était peut-être comme rendre compte, mais ce n’est pas le cas.

Je retiens que l’adjectif ne peut pas être considéré comme un COD, donc là c’est je me suis rendue (moi-même) donc cela s’accorde avec le « me » qui reprend le sujet.

Merci car j’allais être dans le faux pour mes prochains courriers.

Misty Débutant Répondu 4 jours auparavant
Ajouter un commentaire

Misty,
Si votre « merci à tous » s’adresse à Tara et Manuel, alors comprenez qu’ils n’ont en aucun cas répondu à une question sur les verbes pronominaux, mais à la question de l’accord du participe passé suivi d’un attribut du COD quand le COD est exprimé avant le verbe. Ils ont répondu très clairement, certes contre Vaugelas, certes contre André Jouette, certes en léger décalage avec le Robert, l’Office québécois de la langue française, ou le Grevisse… mais bon, ils ont répondu à leur façon : leur avis personnel est qu’il faut accorder.
Si vous vous adressez à Bamako, alors vous êtes tous les deux exactement dans le même bourbier. Vous n’êtes hélas pas seuls sur ce site dans ce cas, mais vous n’avez pas une vision claire des notions de verbe essentiellement pronominal ou occasionnellement pronominal. J’imagine que vous le savez, mais « essentiellement » ne veut pas dire « surtout » et « occasionnellement » ne veut pas dire « parfois ».
Et non Misty, un verbe qui peut s’utiliser transitivement avec un sens et pronominalement avec un autre sens n’est absolument pas ce qu’on appelle un verbe occasionnellement pronominal.
Et non Bamako, un verbe occasionnellement pronominal ne change pas de sens à la forme pronominale.
Et non Bamako, l’accord du participe passé d’un verbe occasionnellement pronominal ne se fait pas forcément avec le sujet ; ça ne veut pas dire que dans ce type de construction, le verbe occasionnellement pronominal se met à se comporter comme un verbe essentiellement pronominal ; pas du tout.
Non, ce ne sont pas deux catégories parallèles de verbes pronominaux.
Il n’y a aucune importance à ne pas utiliser ces mots, qui ne servent pratiquement à rien, qui ont été très mal conçus, et qui sont généralement très mal utilisés y compris par certaines personnes écrivant sans fautes. Mais tant que vous n’aurez pas passé une demi-journée à travailler le sujet, n’utilisez plus ces mots. Je peux vous donner un cours sur la question, Misty et Bamako, si vous ouvrez un nouveau sujet.

Luxembour Membre actif Répondu 4 jours auparavant

Merci de me proposer des cours ; vous me faites rire, c’est déjà beaucoup 🙂

4 jours auparavant.
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.