« J’aime » ou « j’aime à »

Répondu

Bonjour !
J’aime à utiliser une telle formulation, cependant, est-elle correcte dans « tous » les cas, puis-je l’utiliser à chaque fois qu’elle précède un infinitif ?
Merci par avance.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour AngelTears, la formulation « j’aime à » devant un infinitif est correcte, mais elle est très littéraire et à réserver à l’écrit soutenu. À l’oral et dans le langage courant, elle peut toutefois être utilisée pour donner un effet particulier à son discours, éventuellement avec une connotation humoristique (pour parodier un certain milieu, par exemple).

ChristianF Grand maître Répondu le 29 août 2018

C’est bien ce qu’il me semblait, merci beaucoup pour cette réponse !

AngelTears Érudit Répondu le 29 août 2018

Bonjour,

Aimer suivi de la préposition à n’est pas rare.

On rencontre aimer à dans le refrain de cette  chanson :
Elle aime à rire, elle aime à boire, elle aime à chanter comme nous…

Ou dans cette phrase mnémotechnique qui donne les premières décimales du nombre pi.

« Que j’aime à faire apprendre un nombre utile aux sages, immortel Archimède, artiste astucieux…»
Pi : 3,141 592 653 589 79…

Ou dans la littérature :

Quittant sa forme, hélas! Non son âme première, Le beau narcisse en fleur, aux rives des ruisseaux Aime encore à se voir dans le cristal des eaux. A.ChénierBucoliques.

J’aimais à lire la Vie des Saints, ces beaux poèmes, ces dangereux romans, où l’humanité paraît si grande et si forte qu’on ne peut plus ensuite se baisser et regarder à terre les hommes tels qu’ils sont. G. SandLélia.

 Encore une bonne quinzaine pourtant, et j’espère avoir fini mon chapitre! Ce qui me donnera du revif, j’aime à le croire! Et au bout de trois ou quatre mois, quand le dernier chapitre sera fait, j’en aurai encore (avec le second volume) pour six ou huit mois!!! G. FlaubertCorrespondance.
czardas Grand maître Répondu le 29 août 2018

Emily Williams was the president of West Hill High School’s Parent-Teacher Association for the second consecutive year. She didn’t look 38 years old, instead was often mistaken for being in her mid twenties. She was a regularly at the local gym. She had pearl white skin, green eyes and honey-brown hair. A trophy wife. Curvaceous. Her 36C breasts were perfect and bounced slightly with every step. They showed no signs of sagging and were tipped with two delicious cherries. She had cherry-pink eraser nipples, long and fat. She had curves in all the right places. She had a large, well shaped butt, the perfect thighs and toned calves. Even her feet were perfectly kept  live sex . Her son Timothy, a freshmen at West Hill, was off on a fishing trip with his father, her husband of 12 years, Joseph. The yearly fishing trip was a Williams tradition! In her boredom, she had agreed to supervise a high school mixer with students, teachers and parents. The mixer was a after-event, at the end of a week-long fundraising carnival sex chat. She had decided on a green dress, to match her eyes. The tight dress accentuated all of her curves. She wore a sexy black lace bra and a matching pair of panties. She was very loyal to her husband but enjoyed showing off. Green nail polish ensures her fingernails and toenails matched her dress. She wore white peep-toe heels which accentuated her toned calves. She applied light-pink lip gloss and headed down to the school  sex cam . The party was already in full swing and Emily immediately became the center of attraction. Some of the male parents at the party sneaked glances, while others stared openly. A few of the younger students were talking and laughing. She got a glass of red wine and joined a group of fellow PTA members.

bulidadi Débutant Répondu le 29 avril 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.