J’ai passé ?

Répondu

On conjugue ainsi : je suis passé te voir et j’ai passé mon permis.
Cependant, on rencontre parfois, en littérature, des formules telles que « je n’ai pas passé par cette porte ! »
Cet emploi est-il correct ?

jean bordes Grand maître Demandé le 20 avril 2015 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour,

Passer, verbe intransitif.

D’une manière générale, passer se conjugue avec l’auxiliaire avoir ou être selon que l’on veut exprimer l’action ou l’état;  cependant l’usage semble faire prévaloir l’emploi de être , là où avoir serait normal.
Ainsi ne dites donc pas:
« Nous sommes passés par les tuileries; le cortège est passé sur les boulevards. »
Mais dites :
« Nous avons passé par les tuileries; le cortège a passé sur les boulevards. »

Racine a pu dire :
« Leur sang est passé jusqu’à vous de Lucrèce en Lucrèce. »; la grammaire exige aujourd’hui : a passé.

Pour marquer un état, passer prend l’auxiliaire être:
« En novembre, les beaux jours sont passés.

En termes de palais, passer se construit avec avoir:
« Son affaire a passé à la dernière audience.»

Jean de la Fontaine,termine sa fable : Le corbeau voulant imiter l’aigle, par les deux vers suivants :

Tous les mangeurs de gens ne sont pas grands Seigneurs ;
Où la Guêpe a passé, le Moucheron demeure.

Références:
-Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française – Le Robert.
-Dictionnaire Quillet de la langue française.

Voir aussi Le bon usage de Grevisse 12e édition § 783 page 1220.

czardas Grand maître Répondu le 20 avril 2015

Donc « je n’ai pas passé par cette porte » (sous réserve du par discutable [cf Joelle et mon commentaire]) est recommandé ?

le 20 avril 2015.
A mon avis, c’est correct puisque vous précisez qu’il s’agit d’un emploi littéraire et donc induisant une certaine « licence » poétique…
pourtant j’aurais préféré « j’ai passé une porte » plutôt que  » j’ai passé par une porte ». Voir plus loin paragraphe souligné. 

Le CNTRL donne :
1)  P. méton.
Être, avoir passé. Avoir fini de passer, avoir disparu.

 2.[Avec compl. d’obj. désignant un obstacle] Qqn1/qqc.1passe qqc.2.Traverser, franchir.

a) [Le compl. d’obj. désigne un obstacle naturel ou, ext., le moyen destiné à le franchir] Passer un col, un fossé; passer l’eau; passer la mer; passer un fleuve à gué, à la nage, dans un bac; passer la Dordogne, l’Elbe, le Rhin; passer les Alpes, les Andes; passer la Bérésina. Notre petit peloton passe le pont, grimpe des rues, des ruelles, arrive enfin devant un vieux porche endommagé (Colette, Cl. école, 1900, p.191).La pierre de Caen passait la Manche pour être livrée en Angleterre (Lambertie, Industr. pierre et marbre, 1962, p.83):

13. … l’armée du prince royal de Prusse, après avoir passé la Seine à Villeneuve-Saint-Georges, se dirigeait sur Versailles, en contournant la ville au sud. Zola, Débâcle, 1892, p.568.

c) En partic. Passer une grille, une porte, un seuil. Franchir une grille, une porte, un seuil pour entrer ou sortir. Ils traversèrent la salle à manger carrelée de rouge, passèrent une double porte capitonnée et s’enfermèrent dans une petite pièce où deux grands fauteuils de cuir les accueillirent (Vailland, Drôle de jeu, 1945, p.127).

Hanse et Blampain, « Nouveau Dictionnaire des difficultés du français moderne »

LORSQUE MONTER EST EMPLOYÉ INTRANSITIVEMENT :
a- S’il s’agit d’une PERSONNE, l’auxiliaire ÊTRE l’emporte nettement, même pour l’action en cours.
* Après ÊTRE MONTÉ dans un wagon de troisième classe. (Butor)
* Ils SONT alors MONTÉS à l’échelle, sur le toit.
* Ils SONT MONTÉS à l’assaut.
Mais :
* Il est hors d’haleine pour AVOIR MONTÉ trop vite. (Académie)
* Un jour, avec Monsieur l’Abbé, j’ai monté là. (Gide)(Le Robert des difficultés)

joelle Grand maître Répondu le 20 avril 2015

Vous vous attachez surtout au verbe passer pris transitivement, or ce qui m’intéresse c’est l’emploi intransitif (j’ai passé par là).
Dès que l’on parle littérature, effectivement, tout semble permis, même les fautes de syntaxe (et pourtant…). Vous employez d’ailleurs le mot très bien choisi « licence ».
L’ exemple que vous choisissez (il est hors d’haleine pour avoir monté trop vite) met l’accent sur le verbe d’action et ainsi le verbe avoir se justifie.
Grevisse cite des exemples avec passer intransitif employé avec avoir :
«  Avoir reste possible : Tous les domestiques qui ont passé dans cette maison (Colette et Willy, Claud. s’en va,). — Tota a passé outre à la volonté de sa mère (Mauriac, Ce qui était perdu). — Elles travaillaient en amateurs tandis que j’avais passé professionnelle (Beauvoir, Mém. d’une jeune fille rangée,). — Il a passé à côté de ce que l’auteur voulait dire ( R.-L. Wagner, Vocabul. fr.). — J’’ ai passé sous une échelle le matin (Chr. Rochefort, Repos du guerrier). [À la même page : J’étais passée sous une échelle. ]— Il avait passé à côté du bonheur en s’écartant de cette charmante Ida ( Dhôtel, Des trottoirs et des fleurs,). — Sigismond […] a passé devant un café ( Pieyre de Mand., Marge). — Même si les plus illustres d’entre eux n’avaient jamais passé en Alsace (C h. Muller, Voyageurs romantiques en Alsace,). — La forme du pluriel a passé au singulier ( Fouché, Phon. hist. du fr.). — Particulièrement inattendu : Pâques avait passé depuis quatre semaines (Jammes, Rosaire au soleil). » (Le Bon usage. § 813).
Peut-on se permettre cela en langage courant, je ne le crois pas.
Enfin, la phrase « je n’ai pas passé parcette porte » provient d’une traduction des Frères Karamazov de Dostoïevski. Le par peut être alors cautionné.
D’autre part, le contexte le justifie : en effet Dimitri veut dire au juge et au procureur : « je ne suis (je n’ai ?)  pas passé par  ». Ce qui importe, c’est le trajet qu’il a suivi. Ainsi, le par me paraît tout à fait acceptable. C’est une subtilité qui me convient.

le 20 avril 2015.

Bonjour,

Discussion très intéressante ! Devrait donc alors dire « j’ai passé te voir » puisque c’est une action ?

Ladoudou Membre actif Répondu le 24 avril 2015
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.