J’ai fait tous les préparatifs que j’ai estimé/és nécessaires.

Répondu

Bonjour,

Comment accordez-vous les phrases suivantes ?

J’ai fait tous les préparatifs que j’ai estimé.
J’ai fait tous les préparatifs que j’ai estimé/estimés nécessaires.

Merci par avance.

Unicorn Membre actif Demandé le 3 février 2020 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

7 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour,

Elle est très casse-tête cette question ! 😀

Je me demande si la première phrase est grammaticale. En effet, peut-on vraiment dire :

?? J’ai estimé faire tous les préparatifs.

Ce n’est donc pas le verbe faire seul qui est sous-entendu, mais plutôt une périphrase verbale, par exemple :

J’ai estimé devoir / pouvoir faire tous les préparatifs.

Et alors, je ne suis pas certain que l’on puisse sous-entendre cette périphrase, mais en admettant que ce soit possible, le participe restera en effet invariable, puisque le COD de estimer est placé après l’auxiliaire :

J’ai fait tous les préparatifs que j’ai estimé (devoir / pouvoir faire).

Pour la deuxième phrase, il y a deux cas de figure, elle correspond :

1 – soit à J’ai estimé devoir / pouvoir faire tous les préparatifs nécessaires, auquel cas nécessaires est épithète de préparatifs et s’accorde donc au pluriel et estimé reste invariable puisque son COD est devoir / pouvoir faire placé après l’auxiliaire, ce qui donne (à condition que devoir / pouvoir faire  puisse être sous-entendu) :

J’ai fait tous les préparatifs que j’ai estimé nécessaires (de devoir / pouvoir faire)

2 – soit à J’ai estimé (qu’il était) nécessaire de faire tous les préparatifs, auquel cas nécessaire n’est plus épithète de préparatifs, il ne s’accorde donc pas, et estimé reste également invariable plus son COD est placé après l’auxiliaire.

J’ai fait tous les préparatifs que j’ai estimé (qu’il était) nécessaire (de faire).

 

phil-en-trope Grand maître Répondu le 3 février 2020

J’ai fait tous les préparatifs que j’ai estimés nécessaires.
Vous avez estimé quoi ? des préparatifs (COD avant==>on accorde)
Nécessaires est attribut du COD « préparatifs »==> on accorde aussi.

joelle Grand maître Répondu le 3 février 2020

Je me pose la question par rapport à ce qui est mentionné sur ce site : http://www.aidenet.eu/conjugaison37.htm

« Participe passé avec l’infinitif sous-entendu
Les participes « désiré, escompté, estimé, nié, prétendu, prévu, promis » restent invariables lorsqu’ils ont pour COD un infinitif sous-entendu :
– Juliette a fourni tous les efforts qu’elle avait prévu… (sous-entendu : faire, fournir). Elle a prévu quoi ? > pas de réponse > si on sous-entend un infinitif > ce dernier est COD > participe reste invariable.
– Il a pris tous les papiers qu’il a désiré… (emporter).

>> Grosse difficulté pour analyser cette règle, et conserver le participe invariable n’est pas forcément fautif et reste la solution du moindre mal ! »

Dans la 1re phrase, si j’applique cette règle :
J’ai fait tous les préparatifs que j’ai estimé (quoi ? Faire : infinitif sous-entendu).

1/ La règle est-elle correcte ?

Dans la 2e phrase, je ne sais pas comment l’analyser :
J’ai fait tous les préparatifs que j’ai estimé nécessaires.
Estimé quoi ? Nécessaires de faire.

2/ Le fait que « nécessaires » soit entre le participe passé et l’infinitif sous-entendu change-t-il quelque chose à l’accord ?

Unicorn Membre actif Répondu le 3 février 2020

Dans votre phrase, il y a l’adjectif nécessaire. Vous pensez à l’infinitif « faire » mais là il y a une marge d’appréciation car on peut estimer que ce sont les papiers qui sont nécessaires et cela plus que « nécessaire de faire » , qui peut se concevoir aussi. 
 

joelle Grand maître Répondu le 3 février 2020

Comment sait-on si « faire » est sous-entendu ou non sous-entendu dans la phrase :
J’ai fait tous les préparatifs que j’ai estimé/estimés nécessaires (de faire ?)

Unicorn Membre actif Répondu le 3 février 2020

Les deux sont admis, car le sens est à peu près équivalent :
Les préparatifs que j’ai estimés nécessaires (ce sont les préparatifs).
Les préparatifs que j’ai estimé nécessaire (de faire – nécessité de faire).

Bien sûr, comme il y a le verbe « faire » au début de la phrase, on peut pencher pour le sous-entendu de « faire ».
Et pourquoi pas :
j’ai fait tous les préparatifs nécessaires, ça allège, non ?

le 3 février 2020.

« Dans votre phrase, il y a l’adjectif nécessaire. Vous pensez à l’infinitif « faire » mais là il y a une marge d’appréciation car on peut estimer que ce sont les papiers qui sont nécessaires et cela plus que « nécessaire de faire » , qui peut se concevoir aussi.  »

Comment doit-on l’accorder en fin de compte ?

Unicorn Membre actif Répondu le 3 février 2020

Merci pour vos réponses, c’est plus clair.

Unicorn Membre actif Répondu le 3 février 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.