Introduire des narrateurs internes

Bonjour,

Je commence à écrire un roman et j’aimerais faire intervenir plusieurs narrateurs internes. Je ne connais pas concrètement les règles littéraires en la matière pour les introduire. En d’autres termes, je ne sais pas comment annoncer le changement quand je passe d’un narrateur à un autre. Pourriez-vous m’aider, s’il vous plaît ?

Merci

giua Débutant Demandé le 26 janvier 2022 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

6 réponse(s)
 

Bonjour,

Point de vue interne

Le narrateur raconte l’histoire du point de vue d’un personnage précis. Il peut s’agir d’un narrateur-personnage (récit à la 1re personne) mais ce n’est pas obligatoire. Le récit peut aussi être formulé à la 3e personne, les événements seront tout de même perçus et interprétés par le personnage. Le narrateur limite sa description à ce que voit, pense, ressent, fait le personnage. Le lecteur en sait donc autant que le personnage.

Exemple :
Je n’arrivais toujours pas à le croire. Lisa était bel et bien enceinte et elle ne m’avait rien dit ! Je ne savais pas s’il serait possible de continuer avec le groupe. En fin de compte, il est difficile de devenir un chanteur de rock célèbre avec un enfant sur scène.

Prince Grand maître Répondu le 26 janvier 2022

Bonjour Prince,

Merci pour votre réponse. Cependant, cela ne répond pas à ma question. Je souhaite un schéma narratif interne donc les personnages parlent à la première personne du singulier.  J’aimerais savoir comment les introduire l’un après l’autre quand je change de point de vue…

Merci !

giua Débutant Répondu le 26 janvier 2022

Il y a « CoCyclics Changement de narrateur interne ».

Il est question de :

Le fait de changer de point de vue d’un chapitre sur l’autre est donc courant, mais je conseille de mettre une séparation « physique » quand tu changes de pdv, pour ne pas perturber le lecteur (chgt de chapitre, symboles, indication du nom du narrateur, comme dans « La horde du contrevent » :))

 

:stylo: Blog : Crazy’s Wor(l)ds

 

 

Et de cela : changement de vocabulaire, de ton. Mettre : ***
Prince Grand maître Répondu le 26 janvier 2022

Bonjour Prince,

Cette réponse correspond parfaitement à ma demande, merci encore. Il n’y a donc pas de normes précises concernant la manière d’opérer ces « séparations physiques », si je comprends bien ?

giua Débutant Répondu le 26 janvier 2022

Il n’y a pas de normes précises, non.
C’est le contexte qui permet de comprendre quand on change de point de vue.
De façon générale, lorsque le point de vue, par exemple jusque là était omniscient*, devient interne, il y a des marques de subjectivité :
des verbes de perception : sentir, apercevoir, distinguer, ressentir…
des verbes d’opinion et de jugement : croire, penser, estimer, regretter, considérer…
des verbes de sentiments : aimer, craindre, s’étonne…
des verbes indiquant les pensées intérieures : elle comprit que …, il se dit que …, il se souvint que …, elle trouvait que …, elle s’imagina que …
des adjectifs :indiquant des jugements ou des appréciations

Ce qui « avertit » qu’on va entrer dans le point de vue d’un personnage, ce sont des indices. Le narrateur « s’approche » de lui. Il peut aussi indiquer : X  regardait Y et se demandait…

*Le point de vue omniscient a, lui aussi, des marqueurs .

Tara Grand maître Répondu le 26 janvier 2022

Certains verbes cités ci-dessus ne se trouvent évidemment pas exclusivement dans un texte à focalisation interne (comme  précisé dans un message  ci-dessous). C’est l’ensemble d’un champ lexical qui compte.
La précision était utile.

le 26 janvier 2022.

Non giua, l’essentiel, c’est que le lecteur ne soit pas perdu !
Certains verbes cités par Tara ne sont pas propres au narrateur interne.

Prince Grand maître Répondu le 26 janvier 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.