Insaisissable subjonctif

Bonjour,

Après avoir parcouru la plupart des sites internet afférents au subjonctif, je ne suis pas parvenu à trouver des critères clairs pour déterminer l’utilisation du subjonctif passé, du subjonctif imparfait ou du subjonctif plus-que-parfait. Pouvez-vous m’aider à bien comprendre svp ?

Par exemple, quel subjonctif utiliser dans la phrase ci-dessous ?
Je voudrais qu’il soit venu / qu’il fût venu / qu’il vînt.

Merci d’avance

DBUDLA223 Maître Demandé le 5 janvier 2022 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

1 réponse(s)
 

Principale au passé ou au conditionnel, selon les puristes.

Je voudrais qu’il fût venu (Antériorité de la subordonnée)
=subjonctif plus-que-parfait.
= Je voudrais que sa venue ait eu lieu.

Je voudrais qu’il vînt (Simultanéité ou postérité).
= Subjonctif imparfait.
= Je voudrais que sa venue ait lieu maintenant ou plus tard.

« Le français courant, qui a partiellement perdu l’usage des subjonctifs imparfaits et plus-que –parfait, utilise en règle générale un système réduit aux seuls subjonctifs présent et passé, marquant l’opposition entre simultanéité/postériorité et antériorité, et cela quel que soit le temps de la principale. » (Sancier Château).

Je voudrais qu’il soit venu.
= Subjonctif passé.
= Je voudrais que sa venue ait eu lieu.

Je voudrais qu’il vienne.
= Subjonctif présent.
= Je voudrais que sa venue ait lieu maintenant ou plus tard.

lmarcq Maître Répondu le 5 janvier 2022

Merci !
Vos remarques sont-elles valables avec un verbe à l’imparfait dans la principale ?

le 5 janvier 2022.

Bien sûr, imparfait, passé simple, passé composé…

Paul espérait que son ami soit parti.
= Paul espérait que le départ de son ami avait eu lieu.

Paul espérait que son ami parte.
= Paul espérait que le départ de son ami soit en cours ou ait lieu plus tard.

Attendez toutefois d’avoir l’avis d’autres contributeurs.
Cette question de la concordance des temps est un peu le Star Wars VIII de projet Voltaire

Attention, avec certains verbes, on n’emploiera pas le subjonctif, mais l’indicatif.

Je disais qu’il était venu.
Je disais qu’il venait.
Je disais qu’il viendrait.

 

le 5 janvier 2022.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.