Influence de la forme négative (ou pas?)

Répondu

On a coutume d’écrire :
1 -« je pense qu’il peut trouver … »
2- la forme négative donne « je ne pense pas qu’il puisse trouver… »
Ces formulations sont-elles correctes? Qu’elle en est la règle?
Merci

Monesi64 Débutant Demandé le 26 octobre 2015 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour,

Il s’agit de subordonnées introduites par que  ou (qu’).

Après un verbe principal exprimant une opinion, une déclaration, une perception, le verbe de la subordonnée se met au subjonctif, quand le fait est envisagé simplement dans la pensée et avec un sentiment personnel, ce qui se présente souvent lorsque ces verbes sont dans une principale négative, interrogative ou conditionnelle.

Je ne pense pas qu’il puisse réussir.
Croyez-vous qu’il puisse réussir ?
Si vous pensez qu’il puisse réussir, vous vous trompez.

MAIS, car il y a un mais

Même quand la principale est négative ou interrogative, ces verbes d’opinion , de déclaration, de perception, demandent l’indicatif dans la subordonné si l’on veut marquer la réalité d’un fait.

Elle ne croit pas que la santé vaut plus que tout.
Il ne s’aperçoit pas qu’il court à sa ruine.
Croyez-vous que la véritable amitié est rare ?

Vous avez donc le choix du mode dans la subordonnée.

1- Indicatif:
Il exprime la certitude, la déclaration, la pensée , le jugement.

2- Subjonctif:
Il exprime une idée d’incertitude, d’éventualité, la volonté, le sentiment, l’hypothèse ou la simple possibilité.

Cela dit, vos deux phrases sont correctes.

Écrivez quand même : Quelle est la règle ?

czardas Grand maître Répondu le 26 octobre 2015

Mais la phrase est « je pense qu’il peut trouver »
• La négation donne « je ne pense pas qu’il peut trouver », sans altération de la phrase primitive.
Imaginons la phrase au futur : « je pense qu’il pourra trouver », la négation donne bien « je ne pense pas qu’il pourra trouver »
• Cela dit « je ne pense pas qu’il puisse trouver » a le même sens.

le 26 octobre 2015.

La règle est simple : le verbe est entouré par ne et pas.
Votre exemple donne : je ne pense pas qu’il peut trouver. L’emploi du subjonctif répond à une autre logique et ne s’impose pas.

(On écrit : Quelle en est la règle ?)

jean bordes Grand maître Répondu le 26 octobre 2015

On emploie plutôt le subjonctif dans une subordonnée C.O.D. si la principale contient une interrogation ou une négation.

– Crois-tu qu’il puisse t’aider ?
– Je ne crois pas qu’il puisse t’aider. (accentue le doute) 
– Il n’est pas certain qu’il puisse venir demain de bonne heure.

joelle Grand maître Répondu le 26 octobre 2015
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.