Infinitif plus adjectif possessif

Bonjour à tous,

De manière intuitive, je sais qu’il est déconseillé d’utiliser un verbe à l’infinitif avec un adjectif possessif type « vous ».
Exemple (qu’on voit très souvent sur les sites Web et les apps):
– Contacter votre conseiller
-Insérer votre mot de passe
etc…
J’ai l’impression que c’est une erreur qui vient de l’anglais. On la voit moins avec des verbes du 2e-3e groupe ou des négations d’ailleurs. Mais est-ce vraiment une faute grammaticale ou une juste une faute de style ?

Quand je vois ça je tique. Pour moi, l’infinitif appelle le « soi », et l’impératif appelle le « vous ». Donc j’aurais tendance à écrire:
– Contacter un conseiller/contacter son conseiller
ou
– Contactez votre conseiller
=> on voit bien sur ce site-ci qu’il est écrit « publiez votre réponse » et non « publier votre réponse » en bas de la fenêtre.

Seulement, je ne trouve pas la formulation exacte de cette règle, et je ne sais pas comment la justifier. Quelqu’un pourrait-il m’aider ?

Merci d’avance !

Fragola Débutant Demandé le 15 avril 2021 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

Contacter votre conseiller est une incorrection.

Le mot « style » est bien trop vague. Il est souvent défini comme « mode d’expression verbale ».

Il est possible d’en discerner au moins deux significations et deux emplois. Tantôt ce mot désigne un système : le système des moyens et des règles (on dit aujourd’hui des codes), prescrits ou inventés, mis en jeu dans la production d’une œuvre. Tantôt il définit une propriété, et singulièrement une qualité : avoir du style est une vertu. Pour qui ? Pour l’œuvre ou pour l’auteur ?
Encyclopædia Universalis

L’erreur de style comprend plusieurs types d’erreur (notamment : sur la syntaxe, sur le sens,  celles qui ont trait à la communication)

Mieux vaut ici parler d’incorrection qui est une erreur sur la syntaxe
Incorrection : manquement aux règles, notamment aux règles de la grammaire, du bon usage. Incorrection de style. Incorrection grammaticale. C’est une incorrection que de dire : « se rappeler de quelque chose ».
Dictionnaire de l’Académie française

—–
Et puisqu’on parle de « faute » :
Deux réactions possibles

  • Soit on sanctionne et l’erreur devient faute, avec tout le poids de la morale associé à ce mot. « Mais enfin, cela crève les yeux », « Mais enfin, cela tu ne pouvais pas ne pas le savoir ». […]
  • Soit on s’en sert et on fait droit à l’erreur qui se met alors au service des apprentissages.[…]Il s’agit alors de trouver des dispositifs pratiques susceptibles d’assurer ce droit, cette conscience que ‘on est en train d’apprendre. Faire en sorte que l’erreur soit considérée comme normale. Bachelard disait qu’ « on ne peut se former qu’en se réformant ».

https://lea.fr/metier-denseignant/vie-pratique/de-la-faute-lerreur-de-letymologie-la-pedagogie

Tara Grand maître Répondu le 15 avril 2021

Bonne nuit Fragola !

Vous connaissez bien la règle.  🙂

La fameuse Banque de dépannage linguistique (BDL) traite de la question et même un peu plus.

« 1. Lorsqu’on emploie l’infinitif, on doit dépersonnaliser les pronoms et les adjectifs possessifs ou les utiliser à la troisième personne (éviter l’emploi de vous, votre, vos), et employer des tournures impersonnelles, comme prière de.

Exemples  :

– Commencer par l’emploi le plus récent. (et non : par votre emploi le plus récent)

– Prière de ne pas déranger.

– Pour bénéficier de ces avantages, on doit en faire la demande avant le 31 décembre. (formule non infinitive, mais impersonnelle)

– Les candidats sélectionnés devront se présenter aux auditions qui auront lieu le 8 mars prochain. (formule non infinitive, mais à la troisième personne)

2. Avec l’impératif, on emploie les pronoms personnels et les adjectifs possessifs à la deuxième personne (vous, votre, vos).

Exemples :

– Veuillez faire parvenir votre curriculum vitæ à madame Lise Hudon. (et non : Faire parvenir votre curriculum vitæ)

– Vous voyagez à l’étranger? Consultez notre site Web avant votre départ. (et non : Vous voyagez à l’étranger? Consulter notre site Web.)

L’expression  s’il vous plaît, ainsi que son abréviation SVP (d’un usage plus familier), ne s’emploie qu’avec l’impératif et se place en principe à la fin de la phrase. »

 

 

Prince Grand maître Répondu le 15 avril 2021

Ce n’est pas une faute de style, mais  de français.

le 15 avril 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.