Incise : tirets ou parenthèses?

Bonjour,

Dans ce genre de texte :

Il passes ses vacances dans les Alpes l’hiver –Tu ne connais pas? Il faut y aller.”– et à la plage l’été.
Il passes ses vacances dans les Alpes l’hiver (Tu ne connais pas? Il faut y aller.”)  et à la plage l’été.

Pencheriez-vous plus pour des tirets ou des parenthèses? Avec ou sans ponctuation finale?

Merci bcp!

Mars Maître Demandé le 6 juin 2018 dans Général

Il passes

le 6 juin 2018.

Czardas ne passe rien.

le 6 juin 2018.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

6 réponse(s)
 

Bonjour,

Vous faites une confusion entre une incidente et une incise.

L’incidente est un énoncé qui, s’insérant dans la phrase à la manière d’une parenthèse, apporte une information accessoire.

Si vous aimez le chocolat (et qui ne l’aime pas ?), ne manquez pas de visiter la fabrique non loin d’ici.
Si vous aimez le chocolat  ─ et qui ne l’aime pas ? ─ , ne manquez pas de visiter la fabrique non loin d’ici

Quant à l’incise, elle signale que l’on rapporte les paroles de quelqu’un. Le sujet est alors placé après le verbe.

« Dis-moi, Henry, demanda-t-il soudainement, combien de chiens prétends-tu que nous avons ?  »
Je m’en vais, ajouta-t-il en se levant d’un air furieux, j’en ai assez vu.

Vous avez donc le choix entre :

•Il passe ses vacances dans les Alpes l’hiver ─ tu ne connais pas?  il faut y aller. ─ , et à la plage l’été.
•Il passe ses vacances dans les Alpes l’hiver (tu ne connais pas? il faut y aller. ), et à la plage l’été.

czardas Grand maître Répondu le 6 juin 2018

Dois-je vous redire que ce site n’est pas une salle de discussion. Je ne fais pas de commentaires sur ce que vous écrivez, alors  il serait de bon ton que vous en fassiez autant.

le 6 juin 2018.

Bonjour.

Je ne comprends pas bien si l’utilisation du caractère italique est destiné à attirer notre attention à nous ou s’il y a une autre raison. Et à quoi correspondent les guillemets ? De plus, dans la seconde phrase, il y a des guillemets fermants qui n’ont pas été ouverts. Cela a une certaine importance pour la question que vous posez concernant la ponctuation finale.

Sinon, pour une incise de ce type, il ne me semble pas qu’il y ait une différence de fond entre parenthèses et tirets. Mon impression de lecteur (mais je n’ai pas vérifié) est que, de nos jours, on emploie davantage les tirets à la place des parenthèses. Mais, comme la langue en a gardé la trace, les parenthèses servaient aussi à ce genre de petite digression. N’entend-on pas : « Tu as vu, Untel était aussi au théâtre hier soir. Entre parenthèses, comment as-tu trouvé la pièce? »

Si votre incise n’est pas une citation, vous pouvez écrire indifféremment :

Il passe ses vacances dans les Alpes l’hiver – tu ne connais pas ? il te faut y aller ! – et à la plage l’été.
Il passe ses vacances dans les Alpes l’hiver (tu ne connais pas ? il te faut y aller !) et à la plage l’été.

jbambaggi Grand maître Répondu le 6 juin 2018

Merci de votre retour. Le guillemet a été oublié en effet. Oui, il s’agit bien d’une citation…

Mars Maître Répondu le 6 juin 2018

S’il s’agit d’une citation, mettez des guillemets, mais il est inutile de faire doublon avec les italiques (à moins qu’il ne s’agisse d’un journal sur plusieurs colonnes étroites, auquel cas, l’usage est de doubler les guillemets par un changement de caractère).  Pour le coup, incluez la ponctuation d’origine avant le guillemet fermant.

Sur votre question initiale, vous pouvez choisir entre parenthèses et tirets en fonction de vos préférences.

jbambaggi Grand maître Répondu le 6 juin 2018

Merci de vos conseils!

Mars Maître Répondu le 6 juin 2018

Une proposition incise est une proposition qui peut être retranchée de la proposition principale sans conséquence grammaticale. Elle est, le plus souvent, encadrée de virgules, parenthèses ou tirets. De ce point de vue, on peut considérer qu’une incidente est une incise. La réciproque est-elle vraie ? 

Voici ce qu’on trouve dans Wikipedia (c’est moi qui, vers la fin de cette citation, souligne) :

« Une proposition incise est une proposition indépendante ou principale, la plupart du temps, courte, qui coupe ou se joint à une autre proposition pour indiquer une sorte de parenthèse.

Elle est couramment utilisée dans le discours rapporté, on parle parfois d’incise de narration, et selon sa longueur le scripteur ferme ou non les guillemets délimitant la citation :

    • « Mais, madame, demanda Charlotte, de quelle façon une Italienne est-elle jalouse ? », Alexandre Dumas, La Reine Margot, Tome I

 

    • « Oui, tout serait dit », s’écria Caderousse, qui par un dernier effort d’intelligence avait suivi la lecture, et qui comprenait d’instinct tout ce qu’une pareille dénonciation pourrait entraîner de malheur ; « oui, tout serait dit : seulement, ce serait une infamie. », Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo, Tome I.

 

Cependant, l’incise s’utilise également dans des situations sortant du cadre du discours direct :

    • Leurs chats, et ils en avaient beaucoup, avaient chacun leur panier. »

 

Pour ceux que l’anonymat relatif de Wikipedia gêne, voici ce qu’en dit Trésor (c’est toujours moi qui souligne) :

« A. − GRAMM. Proposition généralement de peu d’étendue et syntaxiquement indépendante, intercalée entre virgules dans le corps de la phrase ou rejetée à la fin de celle-ci, utilisée pour indiquer que l’on rapporte les paroles ou les pensées de quelqu’un ou pour introduire diverses nuances (supposition, opinion, explication, interrogation). Synon. incidente. »

En tout cas, incise ou incidente, cela n’a manifestement pas … d’incidence sur la conclusion qui reste la même !

jbambaggi Grand maître Répondu le 6 juin 2018
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.