images choc ou images chocs

Bonjour à toutes et tous,

Doit-on écrire des images choc, des images chocs, des images-choc
ou bien des images-chocs ?

Je vous remercie à l’avance,

Cordialement,

Sylvie

sylviejv Amateur éclairé Demandé le 29 septembre 2021 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

L’accord en nombre n’est pas encore fixé. On trouve images choc, images-choc et images-chocs.

Larousse en ligne

Prince Grand maître Répondu le 29 septembre 2021

On trouve même des imagechocs  (en un seul mot soudé)
dans le supplément du Robert de 1970.

le 29 septembre 2021.

 

Larousse en ligne :

« DIFFICULTÉS

    • ORTHOGRAPHE

       

      L’emploi comme épithète, immédiatement après le nom, est aujourd’hui fréquent. Le mot demeure invariable en genre, mais l’usage n’est pas encore fixé quant à l’accord en nombre et à l’emploi du trait d’union. On trouve des prix choc et des prix-choc aussi bien que des prix-chocs. »

      On peut dire aussi que chaque image produit un choc qui est différent…

 

Prince Grand maître Répondu le 29 septembre 2021

Bonjour,

Les deux accords sont défendables selon la façon dont on paraphrase images choc(s).

En apport de complémentation* ce sera le singulier :
Des images qui provoquent un choc.

En apport de qualification* ce sera le pluriel :
Des images qui sont des chocs.

 

Si on prend 6 dictionnaires accessibles en ligne : TLFi, Académie, Robert, Larousse, Usito et Cordial**, les deux premiers ne disent rien de l’accord et comme les exemples donnés sont au singulier (ou ambigus prix), on ne peut rien conclure. Robert donne explicitement le choix entre les deux accords ; Larousse ne dit rien explicitement, mais donne deux exemples au pluriel avec accord. Enfin, les deux derniers indiquent explicitement l’accord.

Il semble donc que les gardiens de la norme penchent plutôt du côté de l’accord que du non accord. En cela ils se font le reflet de l’usage qui parait également pencher du côté de l’accord, voir ce ngram.

 

 

 

* Sur le notions d’apport de complémentation et de qualification, voir la BDL.

Je vois d’ailleurs que la BDL évoque le cas de choc : « Notons que le rapport de sens entre le nom employé comme adjectif et le nom qu’il accompagne est dans certains cas difficile à paraphraser. De fait, deux graphies sont parfois possibles : des formules chocs (des formules qui sont comme des chocs), des formules choc (des formules de choc). »

**On les trouve réunis ici.

phil-en-trope Grand maître Répondu le 29 septembre 2021

Aux singulier ?

Le BDL ?

le 29 septembre 2021.

Merci Prince et GeorgeAbitbol pour vos réponses rapides .

Sylvie

sylviejv Amateur éclairé Répondu le 29 septembre 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.