Ils se sont aimés dès qu’ils se sont vu. Ai-je bien écrit?

Ils se sont aimés dès qu’ils se sont vu. Ai-je bien écrit?

pcharvein Érudit Demandé le 16 septembre 2021 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

5 réponse(s)
 

Bonjour,

C’est correct pour le premier verbe mais pas pour le second : Ils se sont aimés dès qu’ils se sont vus, voir les explications ci-dessous :

» Erreur no 1 : « Ils se sont succédés » au lieu de « Ils se sont succédé »

Certes, à l’école, nous avons tous appris qu’on accordait le participe passé avec le sujet quand il était employé avec être. Mais c’était compter sans les verbes pronominaux, construits avec un pronom réfléchi (me, te, se, nous, vous, se). Ceux-là jouent les trouble-fête !

Pour savoir s’il faut accorder leur participe passé, il faut se demander quelle est la fonction du pronom réfléchi. S’il est complément d’objet direct (COD), le participe passé s’accorde avec le sujet. S’il est complément d’objet indirect (COI), le participe passé ne s’accorde jamais avec le sujet.

Pour mettre au jour un COD ou un COI, mieux vaut assurer ses arrières en posant la question « qui / quoi ? » ou « à qui / à quoi ? » après le verbe. « Qui / quoi ? » introduira un COD. « À qui / à quoi » introduira un COI. Ici, ce sera : « Ils ont succédé à qui ? », « à se », c’est-à-dire l’un à l’autre. Puisque la question est « à qui?? », « se » est bien COI. Donc pas d’accord !

Si l’on est un crack en grammaire, on saura que « se succéder » est transitif indirect (on succède à quelqu’un), ce qui signifie qu’il se construit avec un COI. Un verbe transitif direct se construit avec un COD, et un verbe intransitif n’a pas de complément. Par exemple, le verbe parler entre dans les trois catégories : Je parle / Je parle chinois / Je parle à ma mère. «

Source : https://www.projet-voltaire.fr/divers/ils-se-sont-succedes-il-faut-que-lon-se-voit-5-erreurs-de-francais-que-lon-commet-a-son-insu-4/

Fanny TIM-opTIMiz Grand maître Répondu le 16 septembre 2021

Fanny, je ne parviens pas à ouvrir ta « source », mais on écrit bien « Ils se sont succédé ».

« Une catégorie particulière est constituée par les verbes se succéder et se suivre , ainsi que s’enchaîner pris comme synonyme des précédents.
Ils indiquent que le sujet constitue une série et que chacun des éléments de celle-ci est à la fois agent (sauf le premier) et patient (sauf le dernier), mais il n’y a ni réflexivité ni réciprocité (sinon une sorte de réflexivité globale) : Trois desservants s’étaient déjà succédé à Cernès (MauriacSagouin, p. 25)— On emploie ces verbes même si la série n’est que de deux : Des deux reines qui se sont succédé dans mon lit (M. TournierGaspard, Melchior et Balthazar, p. 110). »

 

Le Bon usage actuel, § 778

 

Prince Grand maître Répondu le 16 septembre 2021

Prince,
On est d’accord pour « ils se sont succédé », c’est d’ailleurs ce qui est indiqué « Erreur no 1 : « Ils se sont succédés »
C’est extrait du site Projet Voltaire qui gère cette page Question-orthographe.
Il suffit de copier le lien indiqué dans la barre internet.

Tara,
« crack en grammaire » ce ne sont pas mes mots mais ceux de la page « Projet Voltaire »,  j’ai d’ailleurs mis l’article entre «  », celui-ci me semblait bien expliqué mais vos explications in situ complètent bien ma réponse.

Fanny TIM-opTIMiz Grand maître Répondu le 16 septembre 2021

Ah d’accord, j’ai lu trop vite. Mes remarques à son sujet restent évidemment valables quelle que soit l’origine de cette affirmation.

le 16 septembre 2021.

Inutile d’être un crack en grammaire Fanny. Il ne s’agit pas de savoir mais d’analyser le sens, ce qui est à la portée de beaucoup.

Ils se sont succédé = chacun a succédé à l’autre (ou à un autre) : la préposition apparaît et montre bien que le complément « se » n’est pas direct.
Ils se sont aimés dès qu’ils se sont vus = dès qu’il se sont vus l’un l’autre : pas de préposition : on a un complément d’objet direct « se ».
—> de façon générale, quand un verbe pronominal a un COD, il fonctionne selon la règle d’accord du participe passé avec l’auxiliaire « avoir ».

Tara Grand maître Répondu le 16 septembre 2021

Je vous remercie de vos réponses détaillées.

pcharvein Érudit Répondu le 16 septembre 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.