Il ne pensait pas que je respecterais ma parole? Il ne pensait pas que j’aurais respecté ma parole?

Il ne pensait pas que je respecterais ma parole? Il ne pensait pas que j’aurais respecté ma parole?

pcharvein Érudit Demandé le 18 juin 2021 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

Il ne pensait pas que je respecterais ma parole. Le conditionnel présent est le « futur du passé », c’est le temps d’une action ultérieure par rapport à un repère passé.

joelle Grand maître Répondu le 18 juin 2021

Je vous remercie de votre réponse.

pcharvein Érudit Répondu le 19 juin 2021

Mais les deux évidemment. Avec une relation temporelle différente entre les deux faits.

Il ne pensait pas que je respecterais ma parole.
Fait n°2 postérieur au fait n°1

Il ne pensait pas que j’aurais respecté ma parole.
Fait n°2 antérieur au fait n°1

Tara Grand maître Répondu le 19 juin 2021

Je vous remercie de votre réponse.

pcharvein Érudit Répondu le 19 juin 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.