Il est regrettable que les choses se sont passées ainsi. Me suis-je bien exprimé?

Il est regrettable que les choses se sont passées ainsi. Me suis-je bien exprimé?

pcharvein Érudit Demandé le 13 mai 2021 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Il faut le subj. ans la mesure où l’on exprime un sentiment « regret » : « se soient passées

joelle Grand maître Répondu le 13 mai 2021

Bonsoir,

Il convient d’employer le subjonctif.

Confirmations : 

Dict. de l’Académie française, Art. Regrettable :

« Qui cause du déplaisir ; fâcheux. Un incident, un malentendu regrettable. Il a commis là une regrettable erreur. Des paroles outrancières et regrettables. Il est regrettable que l’affaire n’ait pu être réglée.

  « REGRETTER QUE (et subj.). Je regrette qu’il soit sorti, que vous ne l’ayez pas vu.  Dommage (que). Il regrettait qu’il n’y ait pas un uniforme de l’École. »

© 2021 Dictionnaires Le Robert – Le Grand Robert de la langue française »

De même  Cellard, spécialiste du subjonctif,  indique qu’il faut le subj.

Prince Grand maître Répondu le 13 mai 2021

Je vous remercie de vos deux réponses. Merci!

pcharvein Érudit Répondu le 13 mai 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.