Tournure impersonnelle

Bonjour,

La tournure impersonnelle « Il est permis de supposer que » doit-elle se construire avec  le subjonctif ? ou  l’indicatif, le conditionnel ?

Mille mercis !

Hinano Érudit Demandé le 29 juillet 2018 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

1 réponse(s)
 

Bonjour,
Quelle que soit la forme de la phrase, le mode dépend du degré de vraisemblance ou de probabilité de l’hypothèse.
Indicatif : réalité
subjonctif : éventualité
On trouve les deux possibilités dans les livres de référence :
– Pourquoi supposez-vous que vous avons fait la guerre ? (Vercors)
– Je suppose que vous l’avez prévenu et qu’il sera là mardi.
– Comment pouvez-vous supposer que je croie au démon ? (Mauriac)
– Supposons que A soit égal à B.
Exemples exprimant la différence de sens :
– Supposons que tu aies envie de réussir ce concours. (Hypothèse)
* Je suppose que tu as envie… (Réalité)

Tony Grand maître Répondu le 29 juillet 2018
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.