identifier le sujet de la phrase

Répondu

bonjour
dans la phrase suivante, comment faire pour identifier le sujet pour accorder le verbe ?

« Et si le meilleur allié de votre système immunitaire était vos intestins ? »

était : le meilleur allié ?
étaient : vos intestins ?

si c’est possible, au-delà de la réponse, j’apprécierais une analyse grammaticale pour en comprendre la logique.

merci de votre aide.
jean-claude

jch Débutant Demandé 7 jours auparavant dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

5 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Fin…
Accord du verbe avec le sujet ou l’attribut (synthèse). Comment identifier le « vrai » sujet.

Article de  l’excellente BDL.

Prince Grand maître Répondu 7 jours auparavant
Suite :

« Comme les classiques, certains auteurs accordent le verbe avec le sujet postposé :

Un élément moins pur encore du club des Jacobins, étaient les Orléanistes (MicheletHist. Révol. fr., IV, 9)— Sa seule distraction étaient les visites fréquentes de M. de Serpigny (H. de RégnierMariage de minuitiv ). »
Prince Grand maître Répondu 7 jours auparavant

je vous remercie de votre réponse mais j’avoue que je ne suis pas à l’aise avec son contenu.
vous dites : « au lieu de …on peut écrire … »
voulez-vous dire que les deux propositions sont acceptables ?

je comprends l’exemple du « sujet postposé », moins celui de « l’attribut antéposé ».
je vais approfondir.

merci beaucoup de votre aide.
jean-claude

jch Débutant Répondu 6 jours auparavant

En général en français l’ordre des mots est : sujet + verbe + attribut – mais cet ordre peut s’inverser pour créer un effet ou pour une question de thème.
Cette fille est intelligente. —> intelligente est cette fille : avec un adjectif comme attribut la question du sujet ne se pose pas.
Monsieur X était une personne hors du commun. —> une personne hors du commun était monsieur X  : l’attribut est un nom mais on reconnaît bien le 1er élément comme l’attribut à cause de son déterminant « une ».
Monsieur X était la personne hors du commun qu’on devait me présenter. —> La personne hors du commun qu’on devait me présenter était monsieur X.  —> cette fois-ci comment savoir quel est le sujet ?  La forme verbale ne change pas puisque sujet et attribut sont au singulier mais la question se pose quand même.

Dans ce cas parfois le contexte  permet de le savoir (la phrase appartient à un énoncé dont le thème* nous éclaire) et parfois non (on peut aussi changer de thème précisément sur cette phrase).
Quand on n’a pas d’élément pour trancher, eh bien, on ne tranche pas et si sujet et attribut ne sont pas tous deux au singulier ou au pluriel, on choisit de façon plus ou moins intuitive.

*le thème est ce dont on parle , ce que l’on connaît déjà, le propos est l’information

Tara Grand maître Répondu 6 jours auparavant
Au lieu de « Et si le meilleur allié de votre système immunitaire était vos intestins ? », on peut décrire : « Et si vos intestins étaient le meilleur allié de votre système immunitaire ?

« Accord avec l’attribut antéposé.

Au lieu de La pêche était son seul plaisir , on peut inverser les termes : Son seul plaisir était la pêche . L’attribut ainsi antéposé détermine généralement l’accord :
Son lit est deux matelas par terre (BalzacLettres à l’Étrangère, t. I, p. 553)— Le lit ordinaire de M. de Pontchâteau était des fagots (S.-BeuveP.-Royal, V, 8)— Le trait dominant de sa vibratile physionomie était les yeux (Bloy,
Prince Grand maître Répondu 7 jours auparavant
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.