histoire parallèle en littérature

Bonjour,

En littérature, quel est le terme qui convient pour parler d’une histoire parallèle en littérature.

Je fais référence à l’oeuvre de Serge Joncour dans son dernier roman « Chien-Loup » qui tantôt passe d’une histoire en 1914 à une histoire en 2007.

Dans le même esprit, quel terme convient pour définir une oeuvre littéraire dont deux histoire se passe à la même époque et se regroupe à la fin du livre.

Je fais référence  à « Les Rivières pourpres » de Jean-Christophe Granger.

Merci

Yves Maître Demandé le 12 janvier 2019 dans Général
Ajouter un commentaire
4 réponse(s)
 

Si une histoire se déroule en 1914 et l’autre en 2007, elles sont ni parallèles ni contemporaines l’une de l’autre. Je dirais que l’auteur mène deux récits en parallèle ou alternativement.
Pour votre deuxième question, si l’on a deux histoires (ou récits) qui se passent à la même époque : elles sont contemporaines l’une de l’autre ou concomitantes. Et à la fin, les deux récits se rejoignent.

joelle Grand maître Répondu le 12 janvier 2019

Merci Joelle. En effet, je me suis mal exprimé !
Je suis à la recherche d’un terme spécifique à l’instar du mot uchronie qui pourrait répondre à mes interrogations.
Mais peut-être que cela n’existe pas, dans le sens de mes recherches, à en croire Chambaron.

le 12 janvier 2019.
Ajouter un commentaire

1. Je ne vois pas de terme spécifique pour ce procédé narratif. Il faut recourir à des périphrases : histoires en miroir, duplication ou réplication, intrigue transposée, etc.
2. Si deux intrigues, au départ séparées, se rejoignent en fin de narration, on peut parler d’histoires convergentes.

Chambaron Grand maître Répondu le 12 janvier 2019

Merci. Donc pas de terme qui pourrait s’apparenter à celui d’uchronie ou de mise en abyme qui me plait également. Il faudrait simplement parler d’histoire convergente pour l’oeuvre de Jean-Christophe Granger. En revanche, celle de Serge Joncour ne correspondrait pas au terme de duplication, réplication ou encore transposition.
Qu’endendez-vous par histoire en miroir ? Avez-vous une oeuvre littéraire à me communiquer en exemple afin que je puisse me faire une idée ?
Merci

le 12 janvier 2019.

Tous les procédés narratifs n’ont pas de nom précis comme les effets rhétoriques ou de style qui raffolent de vocables pompeux.
La question est intéressante, mais je n’ai hélas pas d’éléments supplémentaires. On peut aussi se rapprocher d’autres arts narratifs comme le cinéma qui utilisent des approches similaires (cf. le flash-back).

le 12 janvier 2019.
Ajouter un commentaire

« Dans le même esprit, quel terme convient pour définir une oeuvre littéraire dont deux histoire se passe à la même époque et se regroupe à la fin du livre. »

En littérature, ce type de structure narrative correspond à parallèles.
Le Prince et le Pauvr
e, de Mark Twain, en est un bonne illustration.

« Le terme d’ histoires parallèles , également appelées récits parallèles ou parallèles, désigne une structure narrative dans laquelle l’auteur inclut deux ou plusieurs récits distincts liés par un caractère commun, un événement ou un thème. Les histoires parallèles enrichissent une œuvre et ont été utilisées par des dramaturges et des romanciers pendant des siècles. Cependant, à mesure que la forme de l’alphabétisation moderne change, les écrivains expérimentent de plus en plus la forme narrative et la voix. Cela a entraîné une augmentation récente des romans en utilisant des perspectives multiples et des histoires parallèles. »

Je dirais donc roman à parallèles, que j’ai entendu (rarement). 

Prince Grand maître Répondu le 12 janvier 2019
Ajouter un commentaire

Bonjour,

En littérature, ce principe spéculaire d’enchâssement porte le nom de mise en abyme.
La mise en abyme consiste à placer à l’intérieur de l’œuvre principale (récit ou pièce de théâtre) une œuvre qui reprend de façon plus ou moins fidèle des actions ou des thèmes de l’œuvre principale.

czardas Grand maître Répondu le 12 janvier 2019

Merci pour cet élément de réponse qui est intéressant et que je conserve mais qui n’est pas celui des oeuvres précités.

le 12 janvier 2019.

La mise en abyme, c’est par exemple comme dans « La nuit américaine » l’histoire d’un tournage dans un film.
La plus célèbre des mises en abyme est l’image de « La vache qui rit » qui, grâce à ses boucles d’oreilles, est mise en abyme à l’infini.

le 12 janvier 2019.
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.