Hésitation entre le futur et le conditionnel

En conclusion, je dirai que, comme je me
suis marié jeune et j’ai rapidement commencé
à travailler, les relations avec mon père se sont pour
ainsi dire interrompues.

chan Membre actif Demandé le 28 septembre 2021 dans Conjugaison

Il faudrait rajouter comme ou que devant j’ai rapidement commencé, ou bien supprimer j’.

le 28 septembre 2021.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

7 réponse(s)
 

On peut mettre le futur simple ou le conditionnel présent.

Le futur, parce que le locuteur a l’air de prendre pour une certitude que l’interruption des relation d’avec son père est due à…
Le conditionnel, parce que cela peut être un conditionnel  dit « d‘atténuation » (condit. de politesse…). (Comme quand je réponds sur le site : Je dirais ou je mettrais…).

Cf. Joseph Hanse
Prince Grand maître Répondu le 28 septembre 2021

On a le choix.
Le futur affirme . Le conditionnel exprime une possibilité.
On peut choisir le conditionnel pour adoucir son affirmation.

Tara Grand maître Répondu le 28 septembre 2021

Bonjour,

Pour faire un choix, utilisez la 3ème personne du pluriel, « nous dirons » ou « nous dirions ».

Bonne journée.

Fanny

Fanny TIM-opTIMiz Grand maître Répondu le 28 septembre 2021

J’y ai bien pensé à passer à la 1re personne du pluriel, mais le problème reste entier. La réponse de tara me convient mieux, mais la différence entre le futur et le conditionnelle est parfois très subtile. Moi, je pencherais vers le conditionnel.
Merci !

chan Membre actif Répondu le 28 septembre 2021

La formule verbale « je dirai(s) » est une espèce de cheville orale, le temps ou le mode importe peu en réalité. De plus, elle n’apporte pas grand-chose à la logique ni à l’information.

joelle Grand maître Répondu le 28 septembre 2021

Quant à la valeur d’atténuation, deux choses :

d’une part, je ne vois pas bien comment la justifier dans le cas présent ;
d’autre part, le futur a également cette valeur modale ; extrait du Bon Usage :

Par conséquent, opposer le futur au conditionnel sur cette valeur me semble très moyennement pertinent.

Ici, je vois simplement une annonce de ce qui va être dit, et c’est alors un futur à valeur temporelle qui est utilisé.

phil-en-trope Grand maître Répondu le 28 septembre 2021

Merci pour toutes ces réponses. Je pense en effet que dans  ce cas le futur convient, même s’il ne me satisfait pas tout à fait. La formulation n’est pas très heureuse. Je pense également qu’il faut rajouter « que » avant « j’ai rapidement commencé à travailler, sinon la phrase est bancale, en revanche on ne peut pas supprimer « j' », car l’antécédent est « je » et non »j' ».

chan Membre actif Répondu le 29 septembre 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.