guillemets de distanciation

Répondu

Après avoir regardé les différents posts sur l’usage des guillemets, je pose donc ma question.
En dehors de tous les usages ordinaires des guillemets (citations, etc.), on voit de plus en plus souvent (j’en use et en abuse…) des guillemets que j’ai qualifiés de « guillemets de distanciation »  : l’auteur prend une certaine distance par rapport à ce qu’il écrit.
En fait, ce que je souhaiterais, c’est utiliser dans ce cas les apostrophes ouvrantes et fermantes. Par exemple : « Il faisait un usage vraiment ‘tordu’ des guillemets ».
Qu’en pensez-vous ?

jbambaggi Grand maître Demandé le 7 janvier 2018 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Les apostrophes ? Non, je ne pense pas.Quelle que soit la langue des mots que l’on encadre de guillemets, on emploie en français les guillemets français. Ils consistent en doubles chevrons, dont la première paire s’appelle le « guillemet ouvrant », et la seconde le « guillemet fermant ». Règle

Les guillemets anglais (“ ”), les doubles apostrophes (« ) et les simples apostrophes (‘ ’) ne sont utilisés en général que pour les citations à l’intérieur de citations ou pour guillemeter des mots qui apparaissent à l’intérieur de passages qui sont déjà entre guillemets. Les guillemets allemands se présentent généralement sous la forme d’apostrophes simples ( ) ou ( ). Il n’y a pas d’espace entre le texte ainsi guillemeté et ces guillemets.

Les guillemets servent en effet à citer et à mettre à distance un mot ou une expression. Voir les règles ici

Toutefois, ce qui me gêne en terme de clarté, c’est que l’on ne sait pas pourquoi vous souhaitez mettre de la distance…
Si vous proposez : « Il faisait un usage « tordu » des guillemets » ; on ne sait pas pourquoi « tordu » est entre guillemets.
Est-ce parce que vous citez quelqu’un qui vous déplaît ? Que vous n’êtes pas d’accord avec le terme ?
En ce cas, je dirais :  « Il faisait un usage des guillemets que l’on pouvait qualifier de « tordu », que d’aucuns qualifiaient de « tordu »…

joelle Grand maître Répondu le 7 janvier 2018

Joëlle,
Même si les liens avec les sites québécois (OQLF, Termium) ou suisses sont souvent de bonne qualité et très prisés des contributeurs, je ne peux que mettre en garde contre leur usage pour les thèmes typographiques.  Nous avons d’excellents typographes en France qui maitrisent la mise en forme « bien de chez nous », celle des livres des grands éditeurs et de la presse nationale. Personnellement, je me réfère en priorité à J.-P. Lacroux, mais il y en a quelques autres très estimables. Malheureusement, l’Imprimerie nationale n’ouvre pas ses colonnes électroniquement.
Il y a souvent des questions liées à la ponctuation, aux majuscules, aux traits d’union, pour lesquelles nos amis francophones ont des approches beaucoup plus anglo-saxonnes. Pour la cohérence du site, nous devrions peut-être envisager un rapprochement de nos références.
À vous lire…

le 7 janvier 2018.

Merci pour la réponse et pour les liens qui répondent complètement à ma question.

jbambaggi Grand maître Répondu le 7 janvier 2018
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.