Grammaire : les documents que vous avez bien voulu me rééditer

Bonjour,

Ma phrase s’adresse à une seule personne.
Dois-je écrire « voulu » sans s, ou « voulus » avec un s.
Pour ma part, j’opte pour « voulu ».  Quelqu’un peut-il me renseigner sur la règle de grammaire ? Merci par avance, Philippe

Cphil75 Débutant Demandé 5 jours auparavant dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Bonjour,
Pour les participes passés :
Cas 1 : C’est un adjectif → Il s’accorde en genre et en nombre avec le nom qu’il complète. Exemples : Des morceaux grignotés. Une personne ridée.
Cas 2 : Il est dans un temps composé avec être → Il s’accorde avec le sujet. Exemples : Elle est allée. Elles sont parvenues à leurs fins.
Cas 3 : Il est dans un temps composé avec avoir → Il ne s’accorde jamais avec le sujet, ni avec le Complément d’Objet Indirect (COI). Il s’accorde seulement avec le Complément d’Objet Direct (COD), s’il est placé avant le verbe. Exemples : Ces gâteaux, je les ai mangés. La veste qu’il a achetée est trop grande. Elles les ont vu(e)s. Elles ont vu leurs copines.
… On peut continuer, par exemple avec les verbes pronominaux, mais ce n’est pas le sujet…

« vous avez voulu » → cas 2
Donc, y a-t-il un COD ? « Vous avez voulu qui ? Vous avez voulu quoi ? Me rééditer les documents ! ». Le COD « me rééditer » est placé après le verbe → pas d’accord !
« les documents que vous avez bien voulu me rééditer « 

francais Grand maître Répondu 5 jours auparavant

Bonjour, je vous remercie vivement pour votre réponse complète et précise.
Bien Cordialement,
Philippe

Cphil75 Débutant Répondu 4 jours auparavant

Bonjour, je vous remercie vivement pour votre réponse complète et précise. Bien Cordialement, Philippe

Cphil75 Débutant Répondu 4 jours auparavant
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.