Futur proche

Bonjour.
J’ai des doutes sur cette phrase :
« Alors qu’elle allait se laisser glisser… »
J’aurais tendance à mettre l’infinitif à laisser puisqu’il suit le verbe aller. Mais une personne calée en orthographe m’a dit que c’était « laissait ». Y aurait-il là une règle que je ne connais pas encore ou faut-il bien un infinitif ?
Merci.

Anouck Amateur éclairé Demandé le 5 avril 2019 dans Conjugaison
Ajouter un commentaire
2 réponse(s)
 

Pas si calée que ça votre amie, en tout cas moins que vous !
C’est vous qui avez raison  « Alors qu’elle allait se laisser glisser » est la tournure correcte.

Démontrez-le-lui facilement, en remplaçant le verbe « laisser » (premier groupe) par un verbe d’un autre groupe :
Elle allait se faire glisser –> selon votre amie donnerait : Elle allait se faisait glisser
Elle allait se croire sauvée –> selon votre amie donnerait : Elle allait se croyait sauvée

CATHY LÉVY Grand maître Répondu le 6 avril 2019
Ajouter un commentaire

Bonjour,

Vous avez raison, quand deux verbes se suivent, le deuxième se met à l’infinitif.

LaurenceA Grand maître Répondu le 5 avril 2019

La question porte sur le premier des deux verbes qui se suivent.

le 6 avril 2019.

Bonjour Cathy,

Oui, j’avais bien compris la question. Dans le cas présent, il y a une succession de verbes d’action dont un seul possède un sujet donc le deuxième est complément du premier et le troisième complément du deuxième, donc on met  à l’infinitif les deux verbes qui suivent « allait ».

Effectivement, j’aurais pu signaler que les verbes pronominaux comme se croire, se savoir, s’estimer…., sont suivis d’un attribut car ils induisent un état et non une action.

Je serai plus vigilante.

Merci

le 6 avril 2019.
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.