Françaises, Français, Mes chers compatriotes,

Bonjour,
Qui désigne-t-on en disant cela ?
« Françaises, Français,
Mes chers compatriotes, »

Quelles est la signification de chaque mot ?
– personnes habitant en France ;
– personnes ayant la nationalité française, de quelque motif que ce soit ;
– personnes ayant la nationalité française par droit du sang ;
– personnes ayant la nationalité française par droit du sol ;
– personnes ayant la nationalité française par naturalisation ;
– ceux qui habitent en France, ou qui ont la nationalité française, ou les deux…

Le mot « Français » est-il bien dans le dernier cas ? Mais quel est le sens premier de « Français » ?
« [C]ompatriote » (Ai-je bien compris ta réponse, Prince ?) désigne-t-il bien les personnes habitant en France » ?

Merci !

francais Grand maître Demandé le 29 mars 2021 dans Question de langue
3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Dict. de l’Acad. fr., COMPATRIOTE ([Je me réfère à la déf. de l’Acad., mais il y a des déf. plus larges] :
« Personne qui, par rapport à une ou plusieurs autres, est originaire [issu] du même pays et, par extension, de la même région, du même lieu. C’est mon compatriote. Nous sommes compatriotes. Secourir ses compatriotes. »

On ne peut pas savoir à qui Macron (par ex.) pense très précisément quand il dit, dans ses adresses, « Mes chers compatriotes » (on n’est pas dans son cerveau !).

Toutefois, à mon avis, par cette formule,  il vise deux objectifs :

1. Il vise plus que les personnes qui ont la nationalité française. A cet égard, il faut savoir par ex. que les mineurs de moins de 18nans (j’ai expliqué très récemment  pourquoi cette expression n’est pas un pléonasme ni une redondance) nés en France de parents étrangers ne peuvent avoir la nationalité française qu’à partir de cet âge et sous certaines conditions. Pourquoi exclure tous les ados de son discours ? D’autant que ceux de 17 ans révolus peuvent devenir électeurs peu de temps après…
A l’inverse, il ne pense pas particulièrement sans doute  notamment aux bébés (qui ne peuvent pas le comprendre) ni aux terroristes (mêmes ressortissants nationaux) qui n’ont pas le sentiment d’appartenance à la patrie française (= un des éléments déf. de la patrie fr.).

2. « Mes chers compatriotes » est quasiment  hypocoristique (cf. « Mes » et « chers »).

Prince Grand maître Répondu le 30 mars 2021

Un Français a la nationalité française, quelle que soit la modalité d’obtention et même s’il habite hors de France. Pourquoi faudrait-il faire des différences ?
Compatriotes : ceux qui ont la même patrie.

joelle Grand maître Répondu le 29 mars 2021

Mais du coup, les habitants de la France n’ayant pas le nationalité sont-ils des désignés ?

francais Grand maître Répondu le 30 mars 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.