formule de politesse

Bonjour et belle année 2018 !

je suis ennuyée avec les formules de politesse notamment dans les courriels; on trouve du ‘cordialement’ et du’ bien cordialement ‘sans cesse alors que ‘cordialement’ vient de cœur et signifie , si je ne m’abuse, ‘ je te.vous donne mon cœur’
Ne devrait-on pas plutôt écrire ‘bien à toi.vous’ ?
Un formateur m’a fait cette remarque il y a quelques temps en me disant que ‘bien à…’ s’entendait d’une femme à une autre femme.
Que mettre alors ?

Merci d’avance

ANTOINEB Débutant Demandé le 5 janvier 2018 dans Question de langue

Si vous êtes ennuyée, c’est que vous êtes une femme.
quelque temps

Dites à votre formateur, que l’on n’adressait pas (avant) ses sentiments à une femme, dans le cadre des formules de politesse de la lettre.

le 5 janvier 2018.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

Cordialement, très cordialement, c’est assez passe-partout.
cordis vient du coeur et a aussi donné le mot courage. Donc, on ne va pas s’appuyer uniquement sur l’étymologie pour la signification des mots.

Pour les mails, les formules relèvent des usages, il n’y a pas de norme et même s’il y en avait, elles varieraient d’un contexte à l’autre.
Au choix :
– Formule de politesse (lettre)
– courtoisement,
– cordialement
– Bien à vous (c’est déjà assez « intime »).

joelle Grand maître Répondu le 5 janvier 2018

Cadreemploi (qui vaut ce que l’on veut) donne « bien à vous » comme familier…
D’aucuns ont également souligné que c’était un équivalent de « tout à vous », « fidèlement vôtre », ce qui est quand même moins distant que « cordialement » ou « courtoisement ».
Encore une fois, dans mon environnement professionnel, « cordialement » est la formule standard et « bien à vous » correspond à un bon niveau de relation. Il faut essayer de ne pas détonner.
Par ailleurs, il m’est arrivé d’écrire « bien à vous » à mon avocat…Je ne vois pas l’erreur.

le 5 janvier 2018.

La formule Bien à vous (ou Tout à vous) a, pour moi, une consonance de dévouement. Mon exemple avec un avocat voulait montrer que cette formule ressemble un peu à Votre dévoué.
Dans ce sens, et à l’inverse, la formule n’est peut-être pas indiquée.
Cependant, j’emploie facilement Bien à vous d’égal à égal (pour remplacer Cordialement dont j’ai déjà parlé).

Enfin, je ne trouve pas l’expressIon familière (mais je ne suis pas de l’Académie), tout au plus cordiale, c’est bien le mot, cette fois.

le 6 janvier 2018.

Personne ne dit que c’est familier, cela dénote – en général – d’une plus grande proximité que cordialement.
Je ne vois toujours pas le problème avec l’avocat, le dévouement etc. Cela doit tenir à l’avoué ???

le 6 janvier 2018.

Même aujourd’hui, si l’on est un homme, on n’adresse jamais ses sentiments à une femme, fussent-ils meilleurs, distingués, etc.
En revanche, on peut dire je vous prie de croire, Madame, à l’assurance de mes sentiments respectueux.

Quant à Cordialement, c’est une formule passe-partout, galvaudée et totalement vide, tout comme mes salutations distinguées qui ne veut rien dire.  Je trouve ces deux formules détestables (cela n’engage que moi).  Cependant, elles marquent une  distance parfois nécessaire entre les deux interlocuteurs.    

Dans un courriel, une formule comme Bien à vous me semble bienvenue.
Ce n’est pas plus intime comme dit joelle. Réfléchissons : un avocat peut très bien écrire à son client Bien à vous (dans un courriel), l’inverse est moins vrai.

 

jean bordes Grand maître Répondu le 5 janvier 2018
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.