Formes verbales disparues des verbes défectifs

Bonsoir,

J’ai vu que certains verbes dits défectifs tels que, de manière non exhaustive,
– extraire (pas de passé simple ni de subjonctif imparfait) ;
– clore (pas d’imparfait ni de passé simple ni de conjugaison au présent pour les première et deuxième personnes du pluriel) ;
– quérir (pas de conjugaison du tout) ou ;
– chaloir (uniquement au présent et à la troisième personne du singulier) ;
ont perdu certaines (voire la plupart) de leurs formes verbales car (je suppose) elles étaient inusitées depuis longtemps.

Je voudrais donc savoir si lesdites formes verbales ont existé par le passé et, le cas échéant, s’il y a un moyen de les retrouver.

Merci de votre aide.

E__Man Amateur éclairé Demandé le 28 janvier 2017 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

5 réponse(s)
 

Bonjour  E-Man,
Comme votre question m’amuse beaucoup, je suis retournée à mes recherches autour de quérir.  Et j’ai découvert ceci, que je vous indique, sous toute réserve :
http://micmap.org/dicfro/search/tableaux-de-conjugaison/quérir

 Visiblement, il s’agit d’un moteur de recherche fouillant dans différents dictionnaires et sites, dans l’ensemble plutôt reconnus. Le résultat est bluffant, même s’il ne détaille ni les époques, ni les sources dans ses tableaux. Néanmoins, il permet de fouiller directement dans différents dictionnaires français et anglais.

J’y ai trouvé la conjugaison ancienne de clore et chaloir, mais pas celle du verbe extraire.

Evinrude Grand maître Répondu le 29 janvier 2017

Excellent. J’utilise régulièrement Dicfro, mais avais négligé cet onglet ! Ce sera dur de trouver mieux…

le 29 janvier 2017.

Et pourtant !

http://micmap.org/dicfro/search/conjugueur/estraire

1080 Roland estraire ─ Au XVe s refait en ex d’après le latin populaire extragere , issu du latin extrahere ─ Dictionnaire étymologique Larousse

le 30 janvier 2017.

Certes czardas,  je me suis sans doute mal exprimée : je n’ai pas trouvé la conjugaison ancienne du verbe extraire. Celle indiquée dans votre lien est la conjugaison actuelle de ce verbe défectif (sans le passé simple, dont j’ignore s’il a jamais existé).

le 30 janvier 2017.

Je vous propose ce lien un peu savant qui évoque l’histoire de chaloir et ses anciennes formes conjuguées, ainsi que la loi de Bartsch, que je ne connaissais pas, étant fort peu linguiste.
Quant à clore, il semblerait que les formes « nous closons » etc. existent mais qu’elles soient seulement inusitées, depuis quand, je ne le sais pas.   Voir lien suivant

http://monsu.desiderio.free.fr/curiosites/chaloir.html
http://www.littre.org/definition/clore
http://www.espacefrancais.com/les-verbes-defectifs/

 

joelle Grand maître Répondu le 28 janvier 2017

Bonjour,

Oui, il existe de nombreux verbes défectifs. Pour retrouver leur histoire, je ne sais s’il existe UN livre de référence sur ce sujet, mais il y a quelques ressources à exploiter.

Pour ma part, j’ai fait une petite recherche autour de quérir. Comme il n’en reste quasiment rien, je suis allée sur le site du CNRTL. Il n’y a pas grand-chose dans la partie « étymologie », mais en cliquant à gauche sur DMF (Dictionnaire du moyen français), c’est beaucoup plus riche ! On trouve de nombreux exemples du verbe querir (ou querre) conjugué à différentes formes entre 1300 et 1500.  On pourrait les recenser patiemment…

De là, en cliquant  sur DECT (Dictionnaire électronique de Chrétien de Troyes), la pêche est bonne ! On découvre que ce mot a été employé 270 fois dans le corpus (Chrétien de Troyes, XIIe siècle) et un relevé nous est livré sur un plateau :
« Graphies : Inf. : querre ; P. pr. : querant ; P. pa. : quis, quise ; Ind. pr. 1 : quier, 2 : quiers, 3 : quiert, 5 : querez, 6 : quierent ; Ind. impf. 1 : queroie, 3 : queroit, 5 : queriez, 6 : queroient ; Ind. p. s. 1 : quis, 3 : quist, 5 : queïstes, 6 : quistrent ; Ind. fut. 1 : querrai, 2 : querras, 3 : querra, 4 : querrons, 6 : querront ; Ind. cond. 1 : querroie, 3 : querroit, 6 : querroient ; Impér. 5 : querez ; Subj. pr. 1 : quiere, 3 : quiere, 5 : querez ; Subj. impf. 1 : queïsse, 3 : queïst. »

Mais quelqu’un, ici, vous indiquera peut-être une voie plus simple et plus directe pour retrouver ces formes tombées dans l’oubli.

Je vois que le CNRTL cite cet ouvrage : Morphologie historique des verbes français de Lanly,  mais je ne l’ai jamais consulté, je ne ne sais donc pas s’il répondrait à votre question.

Evinrude Grand maître Répondu le 28 janvier 2017

Même si elle n’a de valeur que pour des passionnés de la langue — et de la langue ancienne de surcroit —, la question des verbes défectifs mérite un temps de réflexion.
1. C’est une liste modeste (peut-être une centaine de verbes), appartenant au 3e groupe et en voie continue d’extinction par substitution de verbes des 1er ou 2e groupes plus simples de conjugaison.
2. Le faible usage n’est pas la seule raison : il y a aussi les verbes impersonnels et ceux qui sémantiquement n’acceptent pas certaines formes.

Je reconnais n’avoir pas trouvé de manuel de conjugaison présentant les formes anciennes, mais qui ont pourtant existé : chaloir, par exemple,  avait bien un subjonctif sous la forme « qu’il chaille ».  Mon sentiment est qu’il faut, étant donné la variété de ces verbes et leur historique propre, procéder à des recherches individualisées.  Toutes les sources certifiées sont alors bonnes . Par exemple, voir ce que donne Littré 1872-1877  pour le verve chaloir.

Il y a peut-être matière à un opuscule de synthèse des plus intéressants…  Bonnes recherches !

Chambaron Grand maître Répondu le 28 janvier 2017

Bonjour,

Je suis déçu de voir qu’il n’existe pas une espèce de Bescherelle répertoriant tous les verbes défectifs et toutes leurs formes verbales.
Comme vous me l’avez conseillé, je vais faire mes propres recherches, notamment grâce aux liens que vous m’avez fournis, pour essayer de les répertorier moi-même.

E__Man Amateur éclairé Répondu le 29 janvier 2017

N’hésitez pas à venir nous faire part du résultat de vos recherches.

le 29 janvier 2017.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.