Feu, pluriel ou singulier

Bonjour,

Est-ce que la phrase suivante est correcte? Je me demandais si « feu » doit être au pluriel ou singulier.

D’autres équipes étaient déjà prêtes à tenir sous leur feu les couloirs de fuite qu’em
prunteraient inévitablement les chamois.

Merci!

Bernard Maître Demandé le 16 mai 2022 dans Général

Je vous réponds sous le message publicitaire.

le 17 mai 2022.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Bonsoir,

Oui, au singulier.

Prince Grand maître Répondu le 16 mai 2022

« Sous le feu » est une  expression figée où feu est toujours au singulier.

Tara Grand maître Répondu le 17 mai 2022

« Sous le feu » n’est certainement pas une expression figée :
— sous le feu de l’ennemi, sous un feu nourri ; sous leur feu, sous notre feu…
Tout au plus peut-on dire que si les tirs viennent d’un même groupe, on utilise le singulier, mais que le pluriel est en soi très possible :
— sous les feux croisés des adversaires ; une vie passée sous les feux des champs de bataille ; une ville est tombée sous les feux ennemis…
Dans votre phrase, c’est peut-être le mot « leur(s) », identique à l’oreille au singulier et au pluriel qui provoque l’hésitation. Il suffit souvent de changer de personne pour trancher (notre feu ou nos feux) :
— Dans notre équipe, nous nous tenions prêts à tenir sous notre feu ce couloir de fuite. — > notre » donc « leur ».
Maintenant, vous parlez de plusieurs équipes, et comme on l’a vu quelques lignes plus haut, par exemple en contexte de tirs croisés, le pluriel ne serait pas absurde :
— Les chamois tentaient de traverser sous les feux des quatre équipes réparties dans les rochers.
Ce serait donc « tenir sous le feu » qui exigerait le singulier ?
— Les Anglais et les Russes tenaient sous leurs feux les différentes issues.
— Notre armée rive droite et celle des Russes rive gauche, tenions sous nos feux les détroits empruntés par les Chinois. –> « nos » donc « leurs ».
Poursuivez donc votre réflexion sans tenir compte outre mesure des assertions fausses ou désinvoltes des deux réponses avant la mienne.

Pie Débutant Répondu le 17 mai 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.