Féminisation

Bonjour,

Pensez-vous que l’on puisse dire « une médecin traitante » ?

Merci

Mars Maître Demandé le 5 septembre 2018 dans Question de langue

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

10 réponse(s)
 

Bonsoir,

Oui, on peut le dire.

On peut dire et écrire  une médecin traitante et une médecine traitante.
N.B.  L’ajout du e à médecin est facultatif.

Voyez ci-dessous un extrait du Guide d’aide à la féminisation des noms de métiers, titres, grades et fonctions (1999)  :

« Remarque 2 : La solution de l’épicène a été retenue pour les
quelques rares cas dont la féminisation est sentie comme difficile
(voir infra, p. 30 et 32) : une chef, une clerc, une conseil,
une témoin. L’adjonction du -e est facultative pour les mots
dont le féminin est attesté : une camelot(e), une mannequin(e),
une marin(e), une matelot(e), une médecin(e). »

Bien cordialement.

Prince Grand maître Répondu le 5 septembre 2018

Merci pr cette réponse précise Prince!

Mars Maître Répondu le 5 septembre 2018

Grammaticalement, médecin étant un nom masculin, il faut dire un médecin.
Quant à la médecine, c’est la science qui permet le rétablissement de la santé ou bien il s’agit de la profession du médecin.

jean bordes Grand maître Répondu le 5 septembre 2018

Effectivement médecine porterait quand même à confusion. La médecin est de plus en plus utilisé dans la presse…

Mars Maître Répondu le 5 septembre 2018
  1. Une médecin est admis par le guide que j’ai cité : 

    « L’adjonction du -e est facultative pour les mots dont le féminin est attesté : une camelot(e), une mannequin(e),
    une marin(e), une matelot(e), une médecin(e). » = ce qui atteste la possibilité de dire  une médecin.  C’est pourquoi je n’ai pas rejeté  l’emploi de médecin  précédé de l’article une, même après avoir consulté certains dictionnaires. 

    2. Médecine n’est pas qu’une science : voir mon message précédent et le 1 ci-dessus. 

                3.  Médecine traitante ne peut prêter à confusion, compte  tenu du contexte. Ex. : J’ai rendez-vous à 17 h avec ma                                    ma médecine traitante = « J’ai rendez-vous avec ma  « science qui permet le rétablissement de la santé » ou avec ma « profession de médecin » !                             

                  Cela dit, comme je l’ai indiqué, médecine (traitante)  est facultatif. De surcroît, il n’est guère entré dans les moeurs langagières. 

Prince Grand maître Répondu le 6 septembre 2018

J’aurais pensé que « traitant » était un participe présent, plutôt qu’un adjectif verbal. Je ne l’aurais pas accordé. Mais je n’ai rien trouvé concernant ce point. Qu’en pensez-vous ?

Pascool Grand maître Répondu le 7 septembre 2018

Ce n’est pas plutôt un adjectif ?

Mars Maître Répondu le 7 septembre 2018

Je dirais que le médecin fait l’action de traiter son patient, il n’est pas traitant en soi, on ne se traite pas avec un médecin. Je pense qu’il s’agit d’un participe présent.

Pascool Grand maître Répondu le 7 septembre 2018

En effet..
Mais pas très clair ici : http://cnrtl.fr/definition/traitant car rangé sous adjectif, mais avec cette mention plus bas : Part. prés. adj. et subst. de traiter*

Mars Maître Répondu le 7 septembre 2018

Oui, selon le cnrtl il s’agit bien d’un adjectif, ce qui vous autorise l’accord. Je ne pense pas que l’astérisque se rapporte à la note de bas de page mais je n’ai pas bien compris son sens.

Pourtant, plus j’y réfléchis et moins je suis d’accord. Une crème traitante, un shampooing traitant, une substance traitante, mais un médecin traitant ? Enfin que vaut mon avis face au cnrtl ?

Par ailleurs le phénomène de féminisation est récent, les libertés qu’on nous offre aujourd’hui sont larges, mais l’usage finira par fixer parmi les possibles les expressions à venir. J’espère que traitant ne prendra pas de E (de même que médecin selon mes goûts ).

Pascool Grand maître Répondu le 8 septembre 2018
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.