Faute de conjugaison ?

Répondu

Bonjour. J’étais en train de lire un roman de James Herbert (la conspiration des fantômes) lorsque un détail m’a sauté aux yeux. Je lis: « La majorité des habitations étaient construites très près de la route. » Or, sauf erreur de ma part, et c’est l’objet de mon message car le doute m’agace, je crois que l’accord doit demeurer au singulier car nous parlons de la grande majorité. Est-ce que je me trompe ? Moi, j’aurais plutôt vu: La grande majorité des habitations etait construite près de la route. Non ?

drefman Membre actif Demandé le 23 mai 2016 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Non vous avez raison
Le plus souvent, après « la majorité des » ou « une majorité de », le verbe et l’attribut se mettent au singulier.
Mais quand on veut insister sur la pluralité, on accordera avec le complément ( ici les habitations)
Cordialement

PhL Grand maître Répondu le 23 mai 2016
Meilleure réponse

Encore et toujours les doutes sur l’accord du verbe avec un nom collectif
Seul le contexte compte, et le sens de la phrase :
– « Une majorité des habitants est d’accord pour élargir la rue François-Marie-Arouet » : vision électorale et administrative, la majorité commence à 50,1 % ;
– « Une majorité des habitants ont fui les bombardements » : qui les a comptés ? Le singulier ne fait que traduire un sentiment diffus unique devant la multiplicité des comportements individuels qui prime pour l’accord (vous noterez que j’accorde dans ce cas avec « multiplicité » et non avec « comportements »). 

Chambaron Grand maître Répondu le 23 mai 2016

Merci pour ces précisions.

drefman Membre actif Répondu le 24 mai 2016
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.