Faute d’attention ou faute d’inattention ?

Bonjour

Les phrases suivantes sont-elles correctement rédigées ?

1- Faute d’attention, cet élève a eu zéro en orthographe. Sa dictée est pleine de fautes d’inattention.

2- Il aura suffi dune faute d‘attention pour que ses réponses au problème soient fausses dun bout à lautre.

czardas Grand maître Demandé le 24 janvier 2016 dans Question de langue
Ajouter un commentaire
2 réponse(s)
 

Les deux construction sont correctes, En effet :

Dans Larousse, s.v. faute :

Et dans Littré, s.v. faute :

 

La Banque de dépannage Linguistique a également précisé qu’en particulier, avec un déterminant, on doit dire une/cette faute d’inattention.

 

 

 

 

 

 

 

à ce que je sache, bien que la première phrase soit certes correcte,  mais ce n’est pas très naturel  pour les français, ils disent plutôt faute d’inattention!

 

en effet, ils disent  : Tu as fait une faute d’inattention et pas vraiment Faute d’attention, en tout cas de ce côté-ci de l’Atlantique. (La BDL est québécoise.)
JCDEY Maître Répondu le 24 janvier 2016

 » À ce que je sache  » ne se dit pas.

Évitez également les variantes « à ce que j’ai compris », « à ce que je sais », « à ce qu’il paraît », « à ce qu’on m’a raconté », « à ce qu’on dit »...
Préférez « à ma connaissance » , « pour autant que je sache » , « pour ce que j’en sais », ce qui exprime les seules informations que vous possédez, celles qui sont parvenues jusqu’à vous.
En revanche, si vous voulez parler de quelque chose qui est de notoriété publique, préférez « Que je sache », formulation qui évoque des informations dont tout le monde a connaissance et qui sont incontestables.

Évitez également  « de façon à ce que » !
Il faut choisir, c’est soit l’un soit l’autre : « de façon à » ou bien « de façon que ».

le 28 janvier 2016.

Merci Cathy,  brillante comme toujours

le 4 août 2016.
Ajouter un commentaire

La première phrase signifie « par manque d’attention… », elle est donc correcte.
La deuxième phrase signifie « Il aura suffi d’une erreur d’étourderie… », on écrira alors « Il aura suffi d’une faute d’inattention… », c’est la rédaction correcte.

Il faut donc écrire :
1. Faute d’attention, cet élève a eu zéro en orthographe. Sa dictée est pleine de fautes d’inattention.
2. Il aura suffi d‘une faute d‘inattention pour que ses réponses au problème soient fausses d‘un bout à l‘autre.

jean bordes Grand maître Répondu le 25 janvier 2016
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.