Faut-il mettre le pluriel quand il n’y en a pas ?

Il n’y a pas de fleur. Ou: il n’y a pas de fleurs?

FrancoisdeLyon Débutant Demandé le 15 janvier 2015 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

La règle est la suivante : s’il y avait eu plusieurs fleurs, on met le pluriel :

– il n’y a pas de fleurs sur cette table ( en général, on en met plusieurs).
– un magasin sans clients
– je suis sans nouvelles de lui (j’ai eu des nouvelles)

– un gilet sans manches (en général, deux manches…) et un arbre sans feuilles.

* mais elle est sortie sans chapeau (car elle en aurait mis un)
un prêt sans intérêts (les intérêts) ; un film sans intérêt (pas d’intérêt).

Le sens est important.

– toutefois la logique n’est pas toujours évidente :

un couple sans enfant(s), car on ne peut pas savoir s’il en aurait eu un ou plusieurs.
une dictée sans faute (s), même remarque.
En ce cas, vous devez prendre la décision.

joelle Grand maître Répondu le 15 janvier 2015

Effectivement, il y peu à ajouter à la réponse de Joëlle : un fusil sans fleur  , un enterrement sans fleurs ni couronnes, un roi sans couronne. et un monde sans fusils….
En cas de doute(s), personne ne vous en voudra :  les deux solutions sont défendables sans problème ou sans problèmes.

Chambaron Grand maître Répondu le 15 janvier 2015

Le nom se met au singulier ou au pluriel selon qu’il désigne une ou plusieurs choses manquantes.
On écrira « un gilet sans manches » (un gilet possède, en principe, deux manches), « un manteau sans boutons » (un manteau possède, en principe, plusieurs boutons).
Mais on écrira « une boîte sans couvercle » (une boîte possède, en principe, un seul couvercle).
Votre exemple est ambigu. En principe, il y a plusieurs fleurs, je pencherais donc pour « il n’y a pas de fleurs ».
Cependant, on pourrait imaginer parfois un emploi au singulier :
« Il faut arroser la fleur.
 — Mais il n’ y a pas de fleur ! Il n’y a que des feuilles ! ».
Il faut, dans ce cas précis, employer le singulier avec beaucoup de prudence.

jean bordes Grand maître Répondu le 15 janvier 2015

Bonjour.
Une amie étrangère m’a dit « En suisse il n’y a pas de grandes villes ». J’ai dit que j’aurais plutôt mis au singulier mais en regardant bien ce n’est pas si clair.
Peux-on dire les deux ? Singulier ou pluriel selon l’interprétation?

Gregory_cl Débutant Répondu le 29 avril 2018
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.