Expressions « bien huilée », « mécanique bien huilée »

Répondu

Dans le cadre d’une critique de film Drive, je souhaiterais utiliser l’expression « bien huilée » ou « mécanique bien huilée ». Certaines phrases ne sont pas verbales, car présentatives (courant dans les critiques).

Pouvez-vous me dire quelles phrases sont correctes ? J’ai un doute quant à l’utilisation de cette expression.

1- Une mise en scène à la mécanique bien huilée.
2- Une mise en scène bien huilée.
3- Une mécanique bien huilée de la mise en scène.
4- La mise en scène est une mécanique bien huilée.

Juliano Grand maître Demandé le 21 décembre 2018 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

5 réponse(s)
 
Meilleure réponse

1° « C’est bizarrement, la 3- qui donne le plus d’exemples (exemples trouvés via Ngram viewer). »
L’efficacité  d’une accroche située au début d’un texte ne se mesure pas au nombre d’occurrences de l’énoncé linguistique correspondants dans Ngram Viewer .

2°  Tes précisions  ( Il faut imaginer la phrase comme une accroche que l’on trouve sur une affiche ou au dos d’un DVD de ce film.) me font encore davantage préférer la première phrase aux quatre autres. Notamment, pour moi,  le caractère « accrocheur » de la 5 est moindre que celui de la 1.

3° Pour la finale, je retiens la 1 et celle-ci , que je visualise très bien sur l’affiche du film : La mise en scène : une mécanique bien huilée. 

N.B. : « Mise en scène bien huilée » et « mise en scène à la mécanique bien huilée » ne me heurtent pas plus (c’est-à-dire : pas du tout) que « scénario bien huilé », « discours bien huilé » et « rouages de l’intrigue bien huilés », qui figurent, par ex.,  dans cet article de Stéphane Dreyfus.
 

Prince Grand maître Répondu le 21 décembre 2018

Bonjour : je vote pour le 1, les autres ne vont pas du tout.
C’est un lieu commun mais bon c’est expressif. On ne peut mettre de l’huile que dans une machine ou un appareil… Pas dans une mise en scène.

joelle Grand maître Répondu le 21 décembre 2018

Bonjour Juliano.

Sur le plan sémantique, aucun problème si tu penses que la mise en scène fonctionne parfaitement :

« Par  métaphoreBien huilé : dont le fonctionnement est parfait. Un régime politique  aux mécanismes bien huilés.

© 2017 Dictionnaires Le Robert – Le Grand Robert de la langue française »

Syntaxiquement,  les phrases sont correctes.  Le choix entre celles-ci dépend, bien sûr, en partie de ce qui précède et de ce qui suit (contexte textuel).

Sous cette réserve, stylistiquement, ma préférence va aux deux premières et, plus précisément, encore à la n° 1 (sous réserve donc que le contexte permette son emploi).

Prince Grand maître Répondu le 21 décembre 2018

Bonjour, joelle, Prince.

J’ai du mal à trouver d’autres exemples ayant une construction comme la 1- qui était aussi ma préférée, pareil pour la 2- concernant les exemples. C’est bizarrement, la 3- qui donne le plus d’exemples (exemples trouvés via Ngram viewer).

Joelle, en cinéma, l’expression un scénario bien huilé existe, bien que mécanique, mécanisme ou rouages soient manquants.

Prince, la phrase est la première de la critique et la seconde n’a pas vraiment de lien (140 caractères). Il faut imaginer la phrase comme une accroche que l’on trouve sur une affiche ou au dos d’un DVD de ce film. Il y a vraiment un contexte lié à l’œuvre. Le film est un modèle mise en scène, le prix lui a d’ailleurs été accordé au festival de Cannes en 2011.

J’ai raccourci ma seconde phrase, je peux donc réécrire la première comme ceci :
5- La mise en scène fonctionne aussi bien qu’une mécanique bien huilée.
Sinon, comme vous, dans les quatre autres, j’ai ma préférence pour la 1-.

Par conséquent, est-ce que la 5- n’est pas préférable à la 1- à votre avis ?

Juliano Grand maître Répondu le 21 décembre 2018

Prince,

Pour la 3-, je veux dire que j’ai trouvé pas mal d’exemples de phrase avec un complément du nom (la mécanique bien huilée de…) et aucun pour d’autres. Retrouver un usage identique me conforte souvent pour la syntaxe.
Je suis d’accord que la 1- accroche bien, car elle va à l’essentiel. J’utilise parfois les deux-points, mais je ne pense pas le faire ici. Merci tout de même pour la proposition. D’ailleurs dans la 5-, à la lecture des définitions de fonctionner, je vois rien qui pourrait se rapporter à une mise en scène ; pourtant, je pense que c’est tout à fait possible.

Il est vrai que scénario bien huilé ou discours bien huilé ne me choque pas non plus, on est plus habituer à entendre ces formes là, c’est la seule différence.
Dans la phrase de Stéphane Dreyfus : « Le plaisir est donc intact même si les rouages de l’intrigue sont un peu trop bien huilés, laissant une impression de déjà-vu. » C’est surtout l’idée qui me choque. Je ne vois pas en quoi une intrigue trop bien huilée laisse une impression de déjà-vu. Au contraire, on a plus tendance à voir des séries et des films mal ficelés ou moyennement. Une intrigue n’est jamais trop bien huilée à mon sens, mais c’est un autre débat.

Merci bien.

Juliano Grand maître Répondu le 21 décembre 2018
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.