Expansion du nom

Répondu

Bonjour,

Doit-on écrire « elle est envahie par les buissons d’aubépines et de gratte-culs » ou « aubépine » et « gratte-cul » au singulier svp ?
Quelle est la règle pour ce type d’expansion du nom svp ?

Merci d’avance

Laetie Membre actif Demandé le 9 mai 2020 dans Accords

Pour vous améliorer en orthographe, testez le Projet Voltaire avec Défi 30 :

6 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Aubépine : Plante arbustive à rameaux épineux
Depuis ce temps-là, l’odeur des violettes et la neige parfumée de l’aubépine, ces deux symptômes précurseurs du printemps, me sont demeurées en dégoût dans l’odorat et dans les yeux, Lamartine
C’est au mois de Marie que je me souviens d’avoir commencé à aimer les aubépines Proust
TLF

Désolée de contredire Cathy23 :
On peut considérer en effet, qu’on parle de l’espèce et alors on aura : : les buissons d’aubépine et de gratte-cul, mais on peut aussi écrire :  les buissons d’aubépines et de gratte-culs, si on pense aux différentes plantes.
Vous avez le choix Laetie.

Tara Grand maître Répondu le 9 mai 2020

Bonjour, les buissons d’aubépine (l’arbrisseau lui-même et non les fleurs) –  Des gratte-culs.

Manuel Grand maître Répondu le 9 mai 2020

Bonjour,

Pour les noms composés, au pluriel, le verbe est invariable, le noms s’accorde. Des gratte-culs.

Règle selon le VoltaireComment les accorder ?

Règle générale : Dans les noms composés (comme ailleurs), les verbes, adverbes et prépositions ne prennent jamais de « s ». Seuls les noms et les adjectifs sont susceptibles de prendre la marque du pluriel.

Détaillons à présent chaque cas.

Cas n° 1 : nom + nom
En général, chaque nom est au pluriel.

Exemples : des balais-brosses, des chiens-loups, des oiseaux-mouches.
> Exceptions : des années-lumière, des chefs-d’œuvre, des timbres-poste.

Cas n° 2 : adjectif + nom
En général, chaque mot est au pluriel.

Exemples : des beaux-frères, des coffres-forts, des ronds-points.

> Exceptions :

    • – quand le premier élément se termine par

-o

    • , il est invariable. Exemples : des

auto-écoles

    • , des

Franco-Canadiens

    • , des

micro-ondes

    .
    • – dans les mots composés avec

demi

    • , le premier élément reste invariable. Exemples : des

demi-journées

    • , des

demi-baguettes

    .
    • – l’adjectif

grand

    • peut prendre ou non la marque du pluriel (mais pas celle du féminin). Exemples : des

grands-mères/des grand-mères

    • ; des

grands-voiles/des grand-voiles

    .

Cas n° 3 : verbe + nom
Le verbe reste invariable. Traditionnellement, le nom est au singulier ou au pluriel selon le sens.

a) au singulier : des abat-jour (car ils tamisent le jour), des gratte-ciel (ils sont si hauts qu’on dirait qu’ils grattent le ciel) des porte-parole (car ils portent la parole, une parole),

b) au pluriel : des porte-serviettes, des sèche-cheveux, des tire-bouchons. En effet, ces tire-bouchons retireront plusieurs bouchons au cours de leur carrière !

> Rectifications orthographiques : le nom peut se mettre systématiquement au pluriel ! Il est donc possible d’écrire des abat-jours, des gratte-ciels, des porte-paroles. À l’inverse, le nom pluriel sèche-cheveux devient sèche-cheveu au singulier (pour utilisateur patient) !

Cas n° 4 : verbe + verbe
Les verbes restent invariables.

Exemples : des savoir-vivre, des va-et-vient, des faire-valoir, des laissez-passer.

Cas n° 5 : adjectif + adjectif
Chaque adjectif est au pluriel.

Exemples : des clairs-obscurs, des sourds-muets, des roulés-boulés.

Cas n° 6 : adverbe ou préposition + nom
Seul le nom se met au pluriel.

Exemples : des à-côtés, des en-têtes, des arrière-boutiques.

Cas n° 7 : nom + préposition + nom
Seul le premier nom prend la marque du pluriel.

Exemples : des arcs-en-ciel, des nids-de-poule, des chefs-d’œuvre.

> Exceptions : des pot-au-feu, des rez-de-chaussée, des tête-à-tête.

Cas n° 8 : phrases lexicalisées
Elles sont généralement invariables.

Exemples : des va-t-en-guerre, des sot-l’y-laisse, des je-ne-sais-quoi.

Cathy33 Grand maître Répondu le 9 mai 2020

PS pour Aubépine, c’est de l’aubépine, donc en effet, des buissons d’aubépine.

Cathy33 Grand maître Répondu le 9 mai 2020

Cette précision est intéressante, il faut souvent aller aux delà des exemples des dictionnaires et citations.
Dans la majorité des cas la personne qui donne « son avis » doit pouvoir se référer à une source sûre, comme un auteur célèbre, car sinon votre avis a moins de valeur, même s’il est tout aussi valable. Dans une dictée on aurait sûrement dit « faute », à moins de prouver le contraire. Tout est construit de cette façon dans l’orthographe – c’est mon avis en tout cas.
On peut très bien écrire des « gratte-ciels », pourtant certains diront : pas question.

Manuel Grand maître Répondu le 9 mai 2020

Pas de souci, Tara.

Manuel, Pour les gratte-ciel, tout dépend s’il s’agit de l’orthographe révisée de 1990 ou non ! Selon l’orthographe non révisée, que j’utilise, c’est sans  S.

Cathy33 Grand maître Répondu le 9 mai 2020

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.