eut ou eût ?

Répondu

Bonjour les experts, j’ai encore un doute : « Ils se racontèrent encore des histoires de militants. Pas un d’entre eux qui n’eut mal fini. »
Comme on est dans le passé et que la chose est donc acquise, je pencherais plutôt pour l’indicatif, le passé antérieur, et donc pas d’accent. Qu’en pensez-vous ?

Pascal3873 Amateur éclairé Demandé le 26 mai 2020 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Nous nous racontâmes encore des histoires de militants. Pas un d’entre nous qui n’eûmes ? n’eussions ? n’ayons?  mal fini.
En changeant de pronom  on élimine immédiatement le passé simple « eûmes ». C’est le subjonctif qui convient. Strictement, le subjonctif imparfait « eussions ». Mais le subjonctif présent est accepté « ayons » (il remplace maintenant presque toujours le subjonctif imparfait tombant en désuétude).
Pourquoi le subjonctif ? parce qu’avec la négation émerge une hypothèse non réalisée.

>>Ils se racontèrent encore des histoires de militants. Pas un d’entre eux qui n’eût (subjonctif imparfait qui passe bien à la troisième personne) / n’ait (subjonctif présent accepté) mal fini.

Tara Grand maître Répondu le 26 mai 2020

Merci Tara !

Pascal3873 Amateur éclairé Répondu le 26 mai 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.