eut ou eût ?

Répondu

Bonjour les experts, j’ai encore un doute : « Ils se racontèrent encore des histoires de militants. Pas un d’entre eux qui n’eut mal fini. »
Comme on est dans le passé et que la chose est donc acquise, je pencherais plutôt pour l’indicatif, le passé antérieur, et donc pas d’accent. Qu’en pensez-vous ?

Pascal3873 Amateur éclairé Demandé le 26 mai 2020 dans Conjugaison

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

2 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Nous nous racontâmes encore des histoires de militants. Pas un d’entre nous qui n’eûmes ? n’eussions ? n’ayons?  mal fini.
En changeant de pronom  on élimine immédiatement le passé simple « eûmes ». C’est le subjonctif qui convient. Strictement, le subjonctif imparfait « eussions ». Mais le subjonctif présent est accepté « ayons » (il remplace maintenant presque toujours le subjonctif imparfait tombant en désuétude).
Pourquoi le subjonctif ? parce qu’avec la négation émerge une hypothèse non réalisée.

>>Ils se racontèrent encore des histoires de militants. Pas un d’entre eux qui n’eût (subjonctif imparfait qui passe bien à la troisième personne) / n’ait (subjonctif présent accepté) mal fini.

Tara Grand maître Répondu le 26 mai 2020

Merci Tara !

Pascal3873 Amateur éclairé Répondu le 26 mai 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.