Etymologie et règles

J’ai posé une question un plus tôt aujourd’hui mais je crois que  je l’ai mal formulée.

La question était : Pourquoi les mots  »tranquille, ville, mille » s’écrivent avec 2 L là où la prononciation ne nous en indique pourtant qu’un. (exemples qui me sont venus à l’esprit, je ne sais pas s’il en existe d’autres)

Réponse (que je savais déjà avant de poser ma question, pour avoir été jeter mon œil dessus)  : l’étymologie.

Tranquille : tiré du terme latin  » tranquillité »  2 L                                                                                       Ville :Tiré du terme latin  »Villa »  2 L
Pour Mille c’est un peu plus délicat car c’est selon si nom (tiré du latin Mille ou Millia) ou adjectif numéral (tiré du latin MiLia…pluriel de MiLLe)

En fait, je crois que j’aurais dû formuler ma demande autrement.

Ma question était en réalité :

Pourquoi  y a-t-il eu, parfois, pour certains mots encore et toujours employés aujourd’hui en 2022, arrangement (ou évolution/modification) par rapport à l’étymologie,  et pourquoi d’autres fois non ?
Pourquoi le mot  » tranquille » continue-t-il d’avoir deux L malgré les règles que l’on continue de nous apprendre aujourd’hui ?

Merci d’avance pour vos réponses…

J’aimerai bien savoir aussi.

le 11 juin 2022.

Et moi aussi… L’étymologie est une science. Si un étymologue est parmi nous….qu’il parle.

le 12 juin 2022.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

Merci pour l’info.

Minerva Amateur éclairé Répondu le 12 juin 2022

Merci pour l’info.

Minerva Amateur éclairé Répondu le 12 juin 2022

(ça décoiffe !Pink Panther Cuckoo Clock GIF - Find & Share on GIPHY | Pink panther  cartoon, Pink panthers, Pink panter )
Voici quelques éléments de réponse Cocojade.

« Tranquille » a lui aussi une origine latine.
TLF :
Emprunté au latin tranquillus « calme, paisible, serein » (s’est dit d’abord à propos de la mer, puis des hommes, par opposition à iratus « irrité », s’est étendu ensuite à toutes sortes de choses,  Ern.Meillet).

Et ce site :
Banque de dépannage linguistique – Mille, ville et tranquille

Tara Grand maître Répondu le 14 juin 2022

Merci Tara !
On en apprend tout le temps et c’est passionnant.
J’ai gardé le site dans mes favoris 😉

le 14 juin 2022.

Vous sous-entendez que parmi les mots d’origine latine qui contenaient les lettres « ill », et dont la syllabe correspondante se prononce aujourd’hui ‘ile’ et non « iye », la plupart ont perdu un « l » pour se conformer à la prononciation. Et que « ville » ou « tranquille » seraient donc des exceptions, où le double « l » aurait subsisté malgré la prononciation. Et cependant vous n’avez trouvé aucun mot qui suive votre règle supposée selon laquelle l’orthographe des mots s’adapte à leur prononciation. Quand on ne trouve que des contre-exemples à une règle, et aucun exemple qui respecte la règle, c’est que la règle n’existe pas. Donc non, les mots qui ont deux « l » ne perdent pas un « l » quand on prononce « ile » plutôt que « iye ». D’ailleurs l’orthographe n’est pas une méthode pour transcrire des sons, et s’il est écrit dans un livre qu’en français les lettres « ille » doivent être prononcées « iye », c’est une erreur de l’auteur. Il faut cesser d’inventer des règles et d’en demander l’explication.

Pie Débutant Répondu le 12 juin 2022

Eh bien alors là Pie, avec tout le respect que je vous dois, pour la première fois …je ne comprends rien de rien dans ce que vous exprimez-là !

Soit, je me suis fort mal exprimée, soit vous avez mal compris ma question, d’où votre réponse qui semble, sur ce coup-là, soit à coté de la plaque soit incompréhensible. Pour moi en tout cas.

Je n’ai jamais eu prétention d’inventer des règles et donc, bien évidemment, encore moins d’en demander l’explication après coup.

Mon questionnement était autre, comme j’ai tenté de l’exprimer.

Rien compris à votre retour.

le 12 juin 2022.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.