être tenu à/ de

Répondu

Bonjour.
Est-ce que nous pouvons utiliser la locution verbale « être tenu à » devant un infinitif ou bien nous devons utiliser uniquement « être tenu de » ?
Exemple : vous êtes tenu de/à vous présenter demain.
Merci !

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour,

GREVISSE, Quelle préposition ?, p. 100, Duculot  (le texte est de Maurice Grevisse) :

« On dit être tenu à [= être obligé à faire qqch] : Je ne suis pas tenu à cela (Acad.). Vous n’étiez pas tenu  à me raconter votre vie (P. Bourget). Avec de : Un héritier est tenu des dettes de celui dont il hérite (Acad.). Il est tenu de m’indemniser (Id.). »

Exemple : vous êtes tenu de/à vous présenter demain.

Prince Grand maître Répondu le 18 mars 2022

être tenu de + infinitif
être tenu à + nom

être tenu de se présenter
être tenu à la femeté
(Exemples du Robert)

Tara Grand maître Répondu le 18 mars 2022


Aucun dictionnaire n’accepte « tenu à + infinitif. Le dictionnaire de l’Académie non plus
d’ailleurs :
Qui est obligé à faire quelque chose. Je ne suis pas tenu à cela. Il est tenu de m’indemniser. Un héritier est tenu des dettes de celui dont il hérite. Proverbe : À l’impossible nul n’est tenu.

On a dans ces exemples :
– être tenu à + pronom (cela)
– être tenu de + infinitif (indemniser)
_ être tenu de + nom (dettes)
– être tenu à + adjectif substantivé.
On n’a jamais « être tenu à » + verbe à l’infinitif.

Tara Grand maître Répondu le 19 mars 2022

Bonjour,

Dire que être tenu à + verbe (à l’infinitif) ne se dit jamais est un peu radical : de fait, il se trouve au moins dans les deux exemples donnés par Grevisse (cité par Prince), et des recherches dans GLivres donnent également facilement des résultats (ex. ici avec pas tenu à prendre).

En revanche, il est sans doute juste de dire que cette forme est archaïque (en témoignent les dates de parutions des ouvrages où cette tournure apparait très majoritairement : 18 ou 19e siècles).

Par conséquent, si on décide d’en user, il faut avoir conscience que les lecteurs risquent d’y voir une faute.

phil-en-trope Grand maître Répondu le 19 mars 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.